Gianni Savio en colère contre les organisateurs du Giro : « Une honte sportive »

L’équipe Androni Giocattoli n’a pas été retenue pour participer à la prochaine édition du Giro. Les organisateurs ont en effet préféré inviter EOLO – Kometa, Bardiani – CSF et Vini Zabù. Un choix honteux selon Gianni Savio, le manager général d’Androni Giocattoli, qui estime en effet que son équipe méritait de participer au Giro 2021. Choquée par sa non-sélection, il se demande même s’il va rester dans le cyclisme.

« Pourquoi je décris cela comme une honte sportive ? C’est basé sur des chiffres objectifs. Ces quatre dernières années, nous sommes la meilleure équipe professionnelle italienne du classement UCI. Il en va de même pour la Ciclismo Cup, dans laquelle nous étions deuxième après UAE – Team Emirates. De plus, nous étions sur le podium du Giro l’année dernière, avec des prix pour Simon Pellaud (prix de la combativité) et Mattia Bais (le plus de kilomètres en échappée). Il y a deux ans, nous avons gagné une étape avec Fausto Masnada.

Et nous avons un projet pour lancer des coureurs… Comme un certain Egan Bernal. De nombreuses équipes parlent de projets, mais nous avons des chiffres réels. »

« Il y a quelque chose qui cloche »

« EOLO (sponsor de l’équipe EOLO Kometa qui a reçu une invitation) est une grande puissance et est connue dans le cyclisme en tant que sponsor des compétitions RCS. Bardiani a une histoire plus longue que nous et a également recruter de grands coureurs comme Giovanni Visconti et Enrico Battaglin. Mais Vini Zabù a perdu ses meilleurs coureurs, elle a toujours été inférieure à nous dans le classement UCI et dans la Ciclismo Cup, elle n’a pas formé de jeunes coureurs, elle n’a pas de projet… Il y a quelque chose qui cloche.

Je ne sais pas quelles sont les raisons. Ce que je sais, c’est que le choix doit être basé sur des critères sportifs. »

« Je ne sais pas si je veux continuer »

« Si je dois vivre dans un système injuste où des choix aussi honteux sont faits, alors je ne sais pas si je veux continuer. Je vais y réfléchir. Je ne dis pas que je vais arrêter, mais je ne dis pas que je vais continuer. J’ai un esprit combatif dans mon ADN, mais je ne veux pas être le Don Quichotte. Il y a un problème avec le système. Je me considère comme l’un des derniers Mohicans. Malheureusement, le Dieu de l’argent a presque tout avalé. »

Giro 2021 : les équipes invitées

Les équipes invitées sur Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo et les Strade Bianche

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur Gianni Savio en colère contre les organisateurs du Giro : « Une honte sportive »

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


47 + = 53