Cyclisme : il est possible de s’entraîner dehors pendant le confinement

Depuis le début du confinement, cyclistes amateurs et professionnels restent chez eux et ne s’entraînent plus en extérieur sur les conseils de la FFC et de la ministre des sports. Cependant, il n’a jamais été interdit de pratiquer le cyclisme en extérieur depuis le début du confinement.

Début avril, Wheelz avait apporté des précisions juridiques concernant la pratique du vélo pendant le confinement. Pour une utilisation sportive, l’usage de la bicyclette est bien autorisé : « Nous sommes dans un état de droit, et ce qui n’est pas interdit est permis. Or, à aucun moment n’est précisé, dans l’article 3 – alinéa 5 du décret du 20 mars 2020 que le vélo est interdit. » peut-on lire sur le site. En effet, à aucun moment il est indiqué dans l’attestation de déplacement dérogatoire que le vélo est interdit.

Vous devez toutefois respecter certaines conditions :

  • Avoir sur soi une attestation avec la date et l’heure de sortie remplies
  • Être seul
  • Être dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de votre domicile
  • La sortie ne doit pas excéder 1h

Toutefois, malgré cet article, la majorité des cyclistes n’osaient pas sortir. La ministre des sports avait clairement indiqué que le vélo était interdit et nombreux sont les cyclistes qui se sont faits verbaliser bien qu’ils respectaient les conditions énoncées ci-dessus (d’ailleurs, tous les cyclistes verbalisés pour cette raison peuvent contester leur amende).

Face à des verbalisations abusives et à des fermetures incompréhensibles d’aménagements cyclables, le FUB (La Fédération française des Usagers de la Bicyclette) a déposé une requête en référé-liberté au Conseil d’Etat afin que le gouvernement réaffirme sa position sur la place du cyclisme pendant ce confinement.

La FUB a reçu le mémoire défense du Ministère de l’Intérieur. Dans ce mémoire, on peut notamment lire (cf captures d’écran ci-dessous).

  • « Le déplacement à vélo au titre d’activité physique est autorisé dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un km autour du domicile et à condition de le pratiquer seul »
  • « La pratique sportive du vélo n’est donc pas interdite »
  • « L’usage de la bicyclette n’a jamais été prohibée »

Ainsi, le vélo de loisir est autorisé à condition d’être seul, dans un rayon de moins de 1 km et pour une durée de 1 heure maximum. Toute verbalisation policière est illégale si ces conditions sont respectées.

Et pour ceux qui trouvent que le rayon d’un kilomètre est trop petit pour la pratique du cyclisme, sachez qu’il devrait être possible de reprendre les entraînements « normaux » en extérieur le 11 mai.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 23 = 26