Annemiek van Vleuten mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison 2023

Annemiek van Vleuten a annoncé qu’elle avait prolongé son contrat avec l’équipe Movistar jusqu’à fin 2023 et qu’elle mettra ensuite un terme à sa carrière. Elle aura alors 41 ans. Elle ne disputera donc pas les JO de Paris en 2024.

Van Vleuten s’est forgée tout au long de sa carrière l’un des plus beaux palmarès de l’histoire du cyclisme féminin. La Néerlandaise a remporté 3 titres de championne du monde (1 sur la route, 2 en contre-la-montre), la médaille d’or au contre-la-montre des JO 2020, les classements UCI World Tour 2018 et 2021, le Tour d’Italie en 2018 et 2019, 11 étapes du Tour d’Italie, les Strade Bianche 2019 et 2020, Liège-Bastogne-Liège 2019 et 2022, le Tour des Flandres 2011 et 2021 et La course by Le Tour de France 2018.

La réaction d’Annemiek van Vleuten :

« Ma carrière, ma force motrice en tant qu’athlète professionnel, a toujours été de m’améliorer, pas de gagner. Affiner chaque capacité physique ou aspect mental sur le vélo, à la fois en tant qu’individu et avec l’équipe dont je fais partie, est ce qui me donne vraiment de l’énergie.

J’aimerais contribuer un peu plus à l’amélioration de l’équipe Movistar en 2023, comme je l’ai fait ces deux dernières années. En faire partie, c’est pourquoi j’ai voulu re-signer pour une autre saison . Nous sommes en train de monter, nous nous développons, et il serait triste de s’arrêter à mi-chemin dans ce processus de développement. Deux ans, c’est trop court, alors que trois, c’est une période plus agréable. Je suis pleinement convaincue que l’organisation continuera de s’améliorer en 2024 et dans les années qui suivront.

Individuellement, je n’avais pas envie d’arrêter maintenant – je suis toujours super motivée, tout en étant consciente qu’il y aura un moment où je devrai arrêter. Et ça me va mieux d’arrêter quand je suis encore à mon plus haut niveau, en jouant les premières places dans les plus gros événements. Je veux juste finir en beauté, et le faire avec ce merveilleux groupe de personnes me semble être la bonne chose à faire.

Certains vont sûrement se demander pourquoi je prends ma retraite avant les JO de Paris. Pour moi, ma carrière a toujours consisté à trouver des projets motivants à long terme, comme l’équipe Movistar et chaque organisation dont j’ai fait partie, dans lesquels je peux investir mon énergie. Il ne s’agit pas strictement d’objectifs ou de courses spécifiques. Il ne semble pas non plus que l’Alpe d’Huez figurera sur le parcours 2024 (rires), mais comme vous pouvez le comprendre, ce n’est pas la raison la plus importante.

La principale raison, comme je l’ai expliqué, de prendre ma retraite en 2023 est de le faire tout en étant au top de ma forme, de compléter ce processus d’amélioration que nous et l’équipe avons entrepris en 2021, et de rechercher de nouveaux défis dans la vie. Je suis sûr que j’arrêterai avec une petite larme dans les yeux, parce que j’aime tellement ce sport, mais j’aimerais laisser le cyclisme, la partie « athlète professionnel », au sommet. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*