Michal Kwiatkowski : « Je ne suis venu ici que pour gagner »

Réaction de Michal Kwiatkowski (Ineos), vainqueur de l’Amstel Gold Race 2022 devant le Français Benoît Cosnefroy :

« J’étais très déçu au début, car pour moi, il s’agissait avant tout de gagner. Avec Tom Pidcock dans le groupe derrière, on comptait pleinement sur moi. Cosnefroy a fait le plus gros du travail devant, et je savais que c’était une bonne situation pour gagner. Ce n’était donc pas à moi de faire la différence.

J’ai appris de la situation de l’année dernière avec Tom (battu d’un rien par Wout van Aert, ndlr), il faut vraiment attendre pour se réjouir. C’est pourquoi je n’arrive toujours pas à y croire. Peut-être qu’ils (le jury) diront plus tard que je n’ai finalement pas gagné.

C’était vraiment difficile. C’était une course difficile et un final vraiment difficile. Je savais que je pouvais gagner, mais surtout les 50 derniers mètres étaient très difficiles. Cosnefroy n’arrêtait pas d’accélérer, même quand je suis arrivé à côté au sprint. Mais je ne suis venu ici que pour gagner.

C’est bien de gagner ici, car j’adore cette course. J’ai eu beaucoup de mauvais moments cette année, avec le corona, la grippe et la maladie. J’ai longtemps été incapable de suivre mon programme prévu… Et maintenant, j’ai gagné l’Amstel Gold Race. Je me suis prouvé qu’il fallait être patient, car tôt ou tard la victoire viendra. Le début de saison a été très difficile, car ma famille est tombée malade et je n’ai pas pu m’entraîner à cause de cela. C’était une période difficile pour revenir, mais maintenant je suis là. »

Le juge d’arrivée de l’Amstel Gold Race explique son erreur : « J’ai été trop rapide avec les annonces »

Benoît Cosnefroy : « Ils auraient mieux fait d’attendre cette photo avant d’annoncer que j’avais gagné »

VIDEOS : Amstel Gold Race 2022

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*