Peter Sagan : « J’admire Cancellara »

Lors d’une interview accordée à Cyclingnews, Peter Sagan est revenu sur sa saison 2013 et sur sa rivalité avec Fabian Cancellara. Si le Slovaque a remporté 22 succès, il a aussi accumulé les accessits, comme ses deuxièmes places sur Milan-San Remo et le Tour des Flandres.

Peter Sagan

« Je pense que je m’améliore chaque saison et 2013 était clairement une bonne saison. Il y a toujours quelque chose que tu peux améliorer, tu peux toujours faire mieux, tu peux toujours gagner plus, donc tu ne peux jamais être satisfait. C’est mon approche de la vie et du cyclisme » a déclaré Peter Sagan.

« Je fais des erreurs dans les courses, mais on peut toujours apprendre de nos erreurs. Je suis désolé je n’ai pas gagné Milan-San Remo. Je me rappellerai de ma défaite au sprint face à (Gerald) Ciolek toute ma vie. Mais maintenant je dois passer à autre chose. Je pense que je gagne de l’expérience constamment. Je deviens plus « automatique » dans ma façon de faire les choses, je sens que je m’améliore chaque jour » a poursuivi le champion de Slovaquie.

Depuis quelques temps, Peter Sagan et Fabian Cancellara se livrent à une guerre des mots dans la presse. Récemment, le Suisse a déclaré que le coureur de la Cannondale aura probablement du mal à supporter la pression la saison prochaine. Sagan n’a pas manqué de revenir sur ces provocations.

« Ce sera lui qui aura la pression en 2014. J’ai encore une longue carrière devant moi. Mais lui, jusqu’à quand pourra-t-il continuer ? Je ne comprends pas pourquoi il y a besoin d’avoir une guerre des mots dans la presse, mais il aime beaucoup parler. Mais la roue tourne toujours dans le cyclisme… Il a beaucoup parlé des championnats du monde de Florence, mais finalement qu’est-ce qu’il s’est passé (Fabian Cancellara a terminé 10e de la course en ligne et 3e du chrono, ndlr) ? » a-t-il déclaré.

« Je rigole un peu, bien sûr. Fabian est un grand champion. J’ai grandi en regardant Fabian Cancellara et Tom Boonen à la télévision, et maintenant je cours contre eux. Je ne sais pas s’il a dit ça parce qu’il essaye de me provoquer ou s’il ne m’aime pas tout simplement. Moi en tous cas je l’admire. Il se débrouille toujours bien dans les courses qu’il vise. Donc si je perds contre lui sur le Tour des Flandres, comme je l’ai fait l’année dernière, je dois juste accepter ma défaite. Il était plus fort que moi et il a gagné. Nous verrons ce qu’il se passera en 2014 » a conclu Peter Sagan.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 1 =