Nacer Bouhanni : « Je n’avais plus d’énergie »

Réaction du Français Nacer Bouhanni (Cofidis), 8e de Milan-San Remo 2017 :

« Il y avait encore Julien Simon, Geoffrey Soupe et Christophe Laporte à mes côtés dans le Poggio. Quand les trois du podium attaquent, je suis vers la 10e place. Pas grand monde aurait pu les suivre. Tout le monde était à fond. Il n’y avait rien que je puisse faire.

Pour le sprint, Geoffrey Soupe m’a emmené idéalement mais il nous a manqué Christophe Laporte qui était de l’autre côté de la chaussée. J’ai pris la roue des Trek et quand ils se sont écartés j’ai été obligé de lancer de loin. Dans les vingt derniers mètres, je n’avais plus d’énergie, j’ai du me rasseoir. J’ai des regrets mais c’était pour une quatrième place, pas pour la victoire.

Je suis content de ma condition, j’ai réussi à me préparer efficacement pour cet objectif. Je vais enchaîner très vite avec le Tour de Catalogne où il y aura un ou deux sprints à disputer. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 82 = 89