Fränk Schleck motivé comme jamais

Frank Schleck motive comme jamais

Suspendu un an suite à son contrôle positif à un diurétique (Xipamide) sur le Tour de France 2012, Frank Schleck fera son retour dans le peloton dès janvier 2014. Une chose est sûre, l’aîné de la fratrie luxembourgeoise est plus motivé que jamais. « J’ai faim. Faim de courir. Faim de faire des résultats. Faim de gagner. J’ai plus que jamais la motivation » a-t’il raconté au journal Le Quotidien.

Frank Schleck est également revenu sur la période difficile qui a suivi son contrôle positif. « Au début de tous mes problèmes, il y a eu des semaines de déprime où je n’avais plus envie. Je n’ai jamais eu l’intention d’arrêter le vélo, ça non, mais je me disais : ‘j’en ai marre, je ne vais plus rouler…’. Je ne voulais pas vraiment arrêter le vélo, mais au début, il y avait des semaines où je restais deux ou trois jours sans rouler et ça n’allait pas mieux. Cela empirait même. Et puis, d’un coup, j’ai compris et j’ai ressenti que la seule chose qui pouvait me faire du bien, c’était quand même le vélo. Finalement je suis retombé amoureux du cyclisme », a-t’il détaillé.

Désormais, le Luxembourgeois a retrouvé la motivation et la rage de vaincre. « Le défi que j’ai, c’est de me prouver à moi-même que je suis un coureur qui a la rage. C’est ça le défi. C’est plus pour moi que pour les gens. C’est pour ça que je me suis toujours entraîné. Je n’ai pas pris de poids. Tout ce travail paiera un jour. J’en veux plus qu’avant. L’année passée a été quelquefois difficile. On a vécu une sale année et grâce à mon entourage familial, on a pu surmonter ça. »

Frank Schleck fera son retour à la compétition sur le Tour Down Under ou sur le Tour de San Luis, et son principal objectif de la saison sera bien entendu le Tour de France. « Mon programme, vous le connaissez dans les grandes lignes. Il y aura sans doute Paris-Nice qui sera mon premier test, pourquoi pas le Critérium international en Corse qui me convient bien et que j’ai déjà remporté, le Tour du Pays basque, les classiques ardennaises. Puis la préparation du Tour de France avec le Tour de Suisse. On peut en parler comme ça, mais c’est le management qui décidera. »

Enfin, le quadruple champion du Luxembourg est revenu sur la fin de sa carrière. Il pourrait prendre sa retraite à l’issue des Jeux olympiques de Rio, seulement s’il parvient à remporter une médaille. « Avec la motivation et la faim que j’ai, cela ne peut pas s’arrêter là. C’est moi qui dirai lorsqu’il s’agira de la fin de l’histoire. Aucune personne n’a le droit de penser et de dire que ma carrière est finie. Je ne laisserai aucune personne décider pour moi. Tenez, je fais ce pari : si je prends une médaille lors des JO de Rio, alors je m’arrêterai. 2016 c’est bientôt, mais j’y pense si je prends une médaille. »

Photo : Getty Images

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


38 + = 40