L’équipe de l’Armée de Terre en danger

L’équipe cycliste de l’Armée de Terre n’est pas certaine de poursuivre l’aventure l’an prochain. En effet, selon Le Parisien, le dossier d’inscription aurait dû être envoyé le 01 novembre et cela n’a toujours pas été fait, en raison d’un manque de budget. La Ligue nationale de cyclisme a toutefois accordé un délai supplémentaire. Florence Parly, l’actuelle ministre des Armées et la remplaçante de Jean-Yves Le Drian, n’est pas aussi passionnée de cyclisme que son prédécesseur et n’a pas encore donné son feu vert à la poursuite des activités de l’EC Armée de terre. Il manquerait donc 500 000 euros à l’Armée de Terre pour poursuivre l’aventure.

Pourtant, l’équipe de l’Armée de Terre a réalisé sa plus belle saison cette année en 10 années d’existence. Elle a en effet remporté pas moins de 20 victoires, avec des succès sur le Tour de Wallonie, la Route du Sud, le Tour de Luxembourg, les 4 Jours de Dunkerque ou le Tro Bro Léon. Elle a également brillé sur la piste avec Benjamin Boudat et Morgan Kneisky, mais aussi en cyclo-cross avec Fabien Canal. Si cette équipe venait à disparaître, une trentaine de personnes se retrouverait sans emploi, dont 20 coureurs. Et à mi-novembre, il leur sera très difficile de trouver une nouvelle équipe pour 2018.

Vous pouvez soutenir l’équipe de l’Armée de Terre en signant cette pétition.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 18 = 19