Le cas Chris Froome certainement pas réglé avant le Giro

David Lappartient, le nouveau président de l’Union Cycliste Internationale, est de nouveau revenu sur le cas Chris Froome ce mardi dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Selon le Français, le dossier est très compliqué et il y a de fortes chances qu’il ne soit pas réglé avant le départ du Giro (04 mai) :

« Quand tout cela sera terminé ? Honnêtement je ne sais pas. J’espère que ce sera aussi vite que possible. J’ai dit que j’espérais que ce soit avant le Giro mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas. On pousse pour que ce soit rapide et ce serait bien pour le coureur lui-même, l’équipe, les organisateurs de la course et l’UCI. Mais c’est un cas très technique et c’est pour ça que ça prend du temps. Les deux camps ont de puissants avocats et l’affaire est bien plus compliquée qu’habituellement.

Mais je comprends que les fans aient besoin de savoir quel sera le résultat. On ne veut pas avoir un coureur qui prend le départ sans connaître l’issue de l’affaire, mais nous devons suivre nos procédures pour que notre sport soit crédible. » a-t-il déclaré.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


57 + = 64