Wout van Aert : « J’aurais dû mieux contrôler mes émotions »

Bousculé par Peter Sagan mercredi dans le sprint final de la 11e étape du Tour de France, Wout van Aert (Jumbo – Visma) avait montré son mécontentement en adressant un doigt d’honneur au Slovaque. Le coureur belge a écopé une amende de 200 francs suisses (environ 186 euros) de la part du jury des commissaires pour ce mauvais geste. Ce jeudi, au départ de la 12e étape, il est revenu sur cet incident – comme l’a également fait Peter Sagan – et a expliqué qu’il aurait dû mieux contrôler ses émotions :

« Ce n’était pas bon pour moi de réagir comme ça. Par contre, après j’ai essayé de lui parler et ce n’était pas possible. Je pense que le jury a pris une bonne décision en le déclassant et en me punissant d’une amende. J’aurais dû mieux contrôler mes émotions.

J’étais sur la droite. Je suis resté sur ma ligne, ce serait stupide d’ouvrir la porte. Je pense que je n’ai pas bougé vers la droite. Peut-être que je ne fais pas encore assez de sprints, mais ce n’est certainement pas de ma faute. Je ne l’ai pas senti venir et c’est pourquoi j’ai été vraiment choqué et que j’ai perdu ma cadence dans les 50 derniers mètres.

Nous sommes totalement concentrés sur la défense du Maillot Jaune (porté par son leader Primoz Roglic). La bataille pour la victoire d’étape sera intéressante aujourd’hui, mais ce n’est pas le but de notre équipe. Demain (vendredi) sera une journée pour le classement général avec une arrivée en montée, dimanche aussi. Samedi à Lyon, ce sera une course intéressante avec un final difficile, mais pas trop difficile non plus. Nous verrons si une équipe prend le contrôle là-bas et si nous pouvons concourir pour la victoire. »

Tour de France : le doigt d’honneur de Wout van Aert

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


43 + = 49