Victor Campenaerts rejoint l’équipe Lotto Soudal

Face à l’incertitude de la survie de l’équipe Qhubeka – NextHash, Victor Campenaerts (29 ans) a décidé d’assurer son avenir et de rejoindre une autre formation. Le recordman de l’heure s’est en effet engagé avec l’équipe Lotto Soudal pour les trois prochaines saisons, soit jusqu’à fin 2024. Le Belge ne devrait pas avoir beaucoup de mal à s’adapter à son nouvel environnement puisqu’il avait déjà couru pour cette équipe en 2018 et 2019.

« Bien sûr, j’ai été charmé par les nombreuses équipes intéressées mais le projet intéressant et les ambitions claires de la Lotto Soudal m’ont convaincu. J’ai tout de suite remarqué la confiance que l’équipe m’a donnée et bien sûr, c’est aussi bien que je connaisse encore plusieurs coureurs et beaucoup de membres du staff. Par conséquent, j’ai hâte de contribuer au style de course attrayant de la Lotto Soudal, c’est vraiment excitant ! Je regarde mes deux dernières années chez Qhubeka avec grand plaisir. C’est plus qu’une équipe cycliste. La bonne cause qui est attachée à l’équipe – à savoir donner aux enfants une meilleure chance de s’instruire avec des vélos – est quelque chose qui restera dans mon cœur toute ma vie.

Je suis vraiment tombé amoureux des classiques printanières et je veux continuer dans cette voie. Cela signifie courir de manière attrayante mais aussi obtenir des résultats. Ces deux choses vont souvent de pair. Et avec beaucoup de jeunes coureurs comme Brent Van Moer ou Florian Vermeersch, il y a beaucoup de talent au sein de l’équipe. Nous pouvons certainement jouer un rôle dans la fin des courses. »

Évidemment, j’ai pris du recul dans le contre-la-montre mais j’ai toujours le savoir-faire, bien sûr. Je veux transmettre cette expérience aux jeunes qui ont des ambitions dans les courses par étapes. Si je constate juste une petite marge d’amélioration, je n’hésiterai pas à partager mon expertise. Par ailleurs, je veux être un tuteur important pour les jeunes coureurs afin d’aiguiser leur audace en course. Mais je peux aussi encore beaucoup apprendre au sein de Lotto Soudal avec par exemple Philippe Gilbert, qui courra sa dernière saison l’année prochaine.

Je me rends compte que je ne pourrai pas concourir pour la victoire dans le Tour des Flandres par exemple car je n’ai pas encore la distance dans les jambes. C’est pourquoi l’objectif principal de l’entraînement sera d’améliorer mon endurance. Je veux évoluer d’un effort de contre-la-montre d’environ une heure à un coureur capable d’affronter la distance des plus grandes Classiques. La saison prochaine, je me concentrerai donc principalement sur les semi-Classiques et les courses par étapes courtes. » a-t-il déclaré dans un communiqué de l’équipe Lotto Soudal.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*