Un contrôle antidopage inopiné lors du Gala du Flandrien

Mardi soir, lors du Gala du Flandrien 2018 au casino Kursaal d’Ostende, Pieter Serry a reçu la visite des contrôleurs pour subir un test antidopage inopiné. Le Belge de l’équipe Quick-Step a été contraint de quitter la salle après quelques minutes seulement.

Le présentateur Karl Vannieuwkerke a transmis le message en début de soirée, ce qui a fait rire une bonne partie de la salle. Mais Pieter Serry n’avait pas vraiment envie de rigoler : « Les contrôleurs s’étaient déjà présentés chez moi, mais j’étais en route pour Ostende. Ils viennent gâcher ma soirée alors que j’ai été contrôlé il y a deux semaines. Tout ça, alors que la saison est terminée. C’est du pur gaspillage d’argent. Je me sens comme un prisonnier avec un bracelet électronique. »

Si ce contrôle inopiné peut paraître étrange, il est tout à fait légal, comme le stipule l’article 5.2 du Code mondial anti-dopage : « Tout coureur peut être tenu de fournir un échantillon à tout moment et en tout lieu par l’UCI ou toute autre organisation antidopage ayant autorité pour le soumettre à des contrôles. »

« Le règlement est respecté, on peut être contrôlé 24 heures sur 24, quasiment 365 jours par an. Mais ce n’était pas très subtil, pas très malin de leur part de faire cela dans une réception où il y a 1600 personnes, un 6 novembre, lorsque les coureurs sont au repos et veulent juste passer un bon moment. Ce n’était pas le lieu ni le moment pour faire cela. » a quant à lui déclaré Maxime Monfort (Lotto Soudal).

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur Un contrôle antidopage inopiné lors du Gala du Flandrien

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


7 + 1 =