Tour de France – Matej Mohoric : « Je me suis senti un peu comme un criminel »

Réaction de Matej Mohoric (Bahrain Victorious), vainqueur de la 19e étape du Tour de France 2021 :

« Je n’y crois pas ! Je voulais juste essayer de faire de mon mieux aujourd’hui. J’ai été attentif aux échappés qui se formaient avec quelques coureurs, en particulier quand il y avait un Deceuninck ou Alpecin dedans. Je pensais que ces équipes allaient contrôler la course pour un sprint.

Mais j’ai vu un premier groupe partir et j’ai décidé de faire un gros effort pour les rejoindre. Une fois à l’avant j’ai parlé avec eux pour qu’on soit d’accord pour mettre toute l’énergie pour se détacher. C’était la meilleure façon d’emmener l’échappée jusqu’au bout, puisque les équipes de sprinteurs n’avaient pas tant de coureurs pour travailler.

A mi-course, un gros groupe nous a repris et là j’ai essayé de m’économiser en vue du final. Quand Nils (Politt) a attaqué dans une montée, j’étais à la limite, j’ai presque explosé. Puis j’ai placé à mon tour une attaque. Et ensuite j’ai trouvé un rythme pour réussir à rallier l’arrivée. J’avais de moins en moins d’énergie, mais j’ai réussi à maintenir les rivaux à distance. »

Il est également revenu sur le geste qu’il a fait en franchissant la ligne d’arrivée (il a mis sont doigt sur la bouche puis a mimé le geste de se taire) :

« C’est effectivement à propos de ce qu’il s’est passé (l’hôtel et le bus de la Bahrain-Victorious ont été perquisitionnés par la police). Nous respectons les autorités. Je pense que c’est une bonne chose que nous soyons contrôlés, que nous fassions preuve de transparence. Et ça montrera que le cyclisme a changé et que nous n’avions rien à cacher.

Ça m’avait paru un petit peu étrange quand j’ai vu la police fouiller dans mes affaires, je me suis senti un peu comme un criminel. Mais ensuite, je me suis dit que c’était bien pour le cyclisme, pour les coureurs, pour notre équipe aussi, ça va nous unir encore davantage. Il s’agit de montrer à tout le monde que nous n’avons rien à cacher.

Nous avons travaillé si dur, nous avons fait tellement de sacrifices. Tous nos programmes d’entraînement, l’alimentation, c’est de la rigueur, de la discipline… »

Source : letour / France TV

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*