Toon Aerts quitte l’équipe Baloise Trek Lions

Toon Aerts ne fait officiellement plus partie de l’équipe Baloise Trek Lions. A l’occasion d’une conférence de presse, l’équipe de cyclo-cross belge a annoncé qu’ils avaient décidé de mettre un terme à leur coopération. Il évoluait au sein de cette formation depuis 2014.

Toon Aerts a été contrôlé positif au létrozole lors d’un contrôle hors compétition le 19 janvier dernier. Le coureur belge de 28 ans attend toujours le verdict final de l’UCI. Il a présenté son dossier en défense (comprenant des analyses capillaires et d’autres preuves qui montrent que le létrozole s’est retrouvé dans son corps en quantités très minimes) le 26 avril dernier et ce dernier est toujours en cours de traitement par l’UCI.

Aerts est donc toujours dans l’incertitude concernant son avenir, il ne sait pas encore s’il va être suspendu ou non par l’UCI.

Le létrozole est un médicament prescrit pour un certain type de cancer du sein et parfois aussi pour une fertilité réduite. Mais il peut également être utilisé pour obtenir de meilleures performances : les athlètes qui abusent des stéroïdes anabolisants peuvent en effet utiliser un inhibiteur de l’aromatase comme le létrozole pour contrecarrer la formation d’œstrogènes, réduisant ou prévenant ainsi les effets indésirables des stéroïdes anabolisants.

Toon Aerts devrait rejoindre la Tormans CX, à condition qu’il soit acquitté dans cette affaire de dopage.

Sven Nys, manager général de la Baloise Trek Lions : « En consultation avec Toon et son entourage, nous avons décidé de mettre fin à notre accord. Cela a principalement à voir avec le fait que Toon n’a aucune idée de la date de la réponse définitive de l’UCI. Nous espérions tous l’avoir au début de la nouvelle saison de cyclo-cross. Nous l’avons soutenu, du premier jour à aujourd’hui, tant au niveau du matériel que de l’entraînement. Il a pu le faire individuellement, mais il était aussi à notre dernier stage à Aarschot il y a deux semaines. Nous avions encore l’espoir qu’il y aurait un signal quelque part, mais malheureusement ce n’est pas le cas à ce jour.

Nous avons donc décidé aujourd’hui, en ce début de saison, de mettre un terme à notre coopération. Nous nous sommes assis autour de la table avec son frère (Thijs Aerts) et Toon a indiqué qu’il était en route vers une autre équipe. Quoi, comment et quand est ce que Toon peut le mieux communiquer. Il y a, bien sûr, encore de l’incertitude. Il devrait désormais pouvoir se concentrer principalement sur sa défense. Et j’espère que les réponses arriveront bientôt. »

Toon Aerts : « La nouvelle saison de cyclo-cross débutera dimanche et malheureusement je ne serai pas là. Comme beaucoup, j’attends avec impatience le début de la nouvelle saison de cyclo-cross depuis des mois. Malgré la situation dans laquelle je me trouve en ce moment, j’ai travaillé très dur pour être prêt. J’ai l’impression d’être prêt, mais je ne pourrai pas encore le montrer.

Depuis que nous avons reçu le message de l’UCI le 14 février, nous avons travaillé dur sur l’enquête pour prouver au mieux mon innocence. Malheureusement, aucune décision définitive n’a encore été prise dans le dossier… Étant donné que je ne peux pas faire grand-chose pour l’équipe pour le moment et que je n’ai aucune perspective quant au moment où je pourrai reprendre mes fonctions, nous avons décidé, en concertation mutuelle, de mettre fin à notre coopération. Je tiens à les remercier pour les neuf merveilleuses années que nous avons passées ensemble.

En attendant, je continuerai à travailler avec détermination sur le vélo, pour pouvoir faire mes preuves une fois que ce sera à nouveau possible ! Je souhaite à tous les collègues et supporters beaucoup de succès pour le début de la saison. Profitez de notre beau sport ! »

L’équipe Baloise Trek Lions : « Nous commençons malheureusement la saison sans Toon Aerts et cela tient au fait qu’il n’y a toujours pas de réponse définitive de l’UCI. Pour que ce soit clair : nous avons continué à croire Toon et sa défense, nous avons eu accès aux résultats de ses recherches et les trouvons crédibles. Malheureusement, à ce jour, l’UCI n’a toujours pas tranché définitivement. Dans ces circonstances, il n’est ni souhaitable pour l’équipe ni pour Toon lui-même qu’il soit titularisé. Le fait que cela continue de s’éterniser est préjudiciable pour Toon et par extension pour toute l’équipe.

Nous avons toujours continué à soutenir Toon ces derniers mois, tant sur le plan sportif que financier. Après tout, nous avons tous supposé qu’il y aurait de la clarté avant le début de la nouvelle saison de cross. Entre-temps, Toon a également indiqué qu’il allait probablement rejoindre une autre équipe après le 1er janvier. Nous pensons que c’est dommage, mais c’est tout à fait le droit de Toon s’il se sent prêt pour un nouveau défi.

Nous avons donc mutuellement convenu de mettre fin à notre coopération afin que Toon puisse se concentrer pleinement sur son avenir en combinaison avec sa défense future à l’UCI. Nous sommes reconnaissants envers Toon pour les merveilleuses années que nous avons passées ensemble et lui souhaitons bonne chance et succès à l’avenir. »

Retrouvez toute l’actu sur les transferts en cliquant ici.

Source : WielerFlits

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don


Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*



Bloqueur de publicités détecté

Ce site existe seulement grâce aux publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir poursuivre la lecture.

Refresh Page