Ted King réalise un sortie gravel de 500 km

En cette période dénuée de compétitions, plusieurs coureurs se lancent des défis pour occuper leurs semaines. C’est notamment le cas de l’ancien coureur professionnel Ted King. Alors qu’il devait participer au « Dirty Kanza » – une épreuve gravel de 200 miles (322 km) qui rassemble 4000 personnes – fin mai, l’Américain a appris que l’épreuve était reportée au mois de septembre en raison de l’épidémie de coronavirus. Il a ainsi décidé de réaliser sa propre sortie gravel.

Et il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il a parcouru 177 kilomètres de plus que le « Dirty Kanza ». Il a en effet roulé 310 miles, soit 499 kilomètres, en 20h40, avec 10 546 mètres de dénivelé positif. Il a réalisé sa sortie à 24 km/h de moyenne. 90 % des routes empruntées étaient des chemins.

« Je disais à un ami que je suis tellement habitué aux longues sorties que je me réveille habituellement le lendemain en ne ressentant aucune douleur, mais aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir été renversé par un camion. Je viens d’avoir la plus grosse nuit de sommeil de toute ma vie. » a-t-il déclaré à Cyclingnews.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


7 + 3 =