Pourquoi Deceuninck est passé de la Deceuninck-QuickStep à Alpecin-Fenix ? Le PDG s’explique

Mathieu van der Poel est la star de l’équipe Alpecin – Fenix

L’entreprise Deceuninck, un concepteur et producteur belge de systèmes en PVC, va quitter l’équipe Deceuninck – Quick-Step à la fin de la saison, pour rejoindre la formation Alpecin – Fenix. A l’occasion d’une interview avec le Het Nieuwsblad, Francis Van Eeckhout, PDG de Deceuninck, a expliqué pourquoi il avait décidé de sponsoriser l’équipe de Mathieu van der Poel :

« Nous sommes charmés par le plan des frères Roodhooft. En tant qu’entreprise moderne, nous souhaitons participer au cyclisme féminin. Personnellement, je pense que c’est plus sympa, plus galant que la course masculine. On en a parlé à Quick-Step, mais Patrick c’est Patrick.

Patrick est déterminé à gagner un Grand Tour, ce qui coûte cher. Le budget des équipes qui visent cela est de vingt millions de plus que celui des équipes qui ne le font pas. Sans garanties. »

La présence de Mathieu van der Poel a également eu son importance : « J’ai appris à le connaître comme un jeune homme modeste et terre-à-terre. Il est populaire aux Pays-Bas, en Belgique et en France. Trois pays importants pour nous. Peu de coureurs ont cela. »

Contrairement à la Deceuninck – Quick-Step, l’équipe Alpecin – Fenix est présente l’hiver lors de la saison de cyclo-cross : « Le cyclisme n’est pas un sport mondial, mais il garantit que vous pouvez soutenir un coureur pendant douze mois. Maintenant, nous avons faim de septembre à février, alors qu’il est important que le nom de l’entreprise soit aussi parfois imprimé dans l’esprit des gens pendant cette période. Le cyclo-cross peut s’en occuper. »

« Patrick Lefevere oublie de dire que nous l’avons sauvé »

Patrick Lefevere a récemment réagi au changement d’équipe de la Deceuninck. Francis Van Eeckhout trouve dommage que le Belge n’ait pas mentionné que l’entreprise Deceuninck l’avait sauvé :

« Lorsque nous avons commencé à travailler avec la Quick-Step, nous ne pouvions pas commencer prudemment. C’était soit devenir un sponsor principal, soit rien. Je suis un peu déçu de Patrick : il dit que nous avons eu de bonnes années en tant que sponsor, mais il oublie de dire que nous l’avons sauvé. Je suis déçu qu’il oublie ça si vite maintenant qu’il a du succès avec Evenepoel, Alaphilippe, Asgreen et compagnie. Eh bien, c’est la vie. »

Patrick Lefevere réagit au changement de Deceuninck : « Je n’ai absolument aucun problème avec ça »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*