Patrick Lefevere : « Sam Bennett est le summum de la faiblesse mentale »

Patrick Lefevere n’a visiblement pas digéré le départ de Sam Bennett. Le manager général de l’équipe Deceuninck – Quick-Step n’a en effet pas été tendre avec l’Irlandais dans sa chronique hebdomadaire dans le Het Nieuwsblad.

« Je n’ai jamais eu de coureurs mentalement instables, mais il y en a eu des particuliers. (Rémi) Cavagna n’est pas du genre nerveux (son passe-temps est la pêche), mais parfois il est stressé. Certains disent que Remco Evenepoel ne sait pas faire de vélo, mais au début Rémi avait aussi peur de prendre des bidons ou de lever les bras au ciel après une victoire. Tim Declercq est un gars intelligent, mais quand il doit courir pour lui-même, ‘il suffoque’. Et enfin, il y a Sam Bennett. Pour moi, il est le summum de la faiblesse mentale. »

Il est également revenu le retour du sprinteur au sein de l’équipe BORA – hansgrohe, qu’il avait quitté fin 2019 pour rejoindre la Deceuninck – Quick-Step : « Il s’est plaint à tout le monde de la façon dont il avait été « intimidé » chez BORA, il a fini par devenir presque déprimé, et finalement il revient 14 mois plus tard. C’est la même chose qu’une femme qui rentre chez elle après des violences conjugales. »

Lefevere avait déjà été dur envers Bennett après son forfait pour le Tour de France en raison d’une douleur au genou : « Lorsque Bennett a appelé pour dire qu’il était blessé et qu’il avait besoin de soins et de repos, nous sentions déjà qu’il n’allait pas être prêt pour le Tour. Trois jours avant le Tour de Belgique, il s’est cogné le genou contre son cintre. Il ne nous a rien dit à ce sujet. Quand il est arrivé, nous l’avons renvoyé chez lui. Ensuite, c’était un jeu de oui-non : s’entraîner ou ne pas s’entraîner ?

Je ne peux pas prouver qu’il n’a pas mal au genou, mais je commence à penser de plus en plus qu’il s’agit plus d’une peur de l’échec que d’une simple douleur. Hier, il devait venir en Belgique, mais il y a eu à nouveau des problèmes avec son avion. Ensuite, on commence à se dire des choses étranges. Il devra venir de toute façon, je ne vais pas laisser passer ça. »

Patrick Lefevere sur le forfait de Bennett : « Il s’agit plutôt d’une peur de l’échec que d’une simple douleur »

Sam Bennett et João Almeida vont quitter l’équipe Deceuninck-QuickStep

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur Patrick Lefevere : « Sam Bennett est le summum de la faiblesse mentale »

  1. Il est vrai que cette équipe Deceuninck-Quick-Step a de très bon résultats, c’est incontestablement une sinon la première équipe du World Tour, mais Mr Lefevere n’a pas l’air commode. Il a reconnu aller vérifier les relevés cardiaques du coureur quand celui-ci lui a dit que bien qu’à bloc, il ne pouvait pas faire mieux. Vous imaginez Marc Madiot la lampe électrique à la main faire le soir la tournée des compteurs ?

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*