Patrick Lefevere : « Quelle connerie ! »

En franchissant la ligne d’arrivée de la 9e étape de la Vuelta en première position hier, Sam Bennett pensait avoir remporté la 50e victoire de sa carrière et le 100e succès de son équipe Deceuninck – QuickStep sur les Grands Tours. Mais l’Irlandais a été déclassé pour avoir donné un coup d’épaule à Emils Liepins (Trek – Segafredo) à l’approche du sprint (voir la vidéo) et Pascal Ackermann (BORA – hansgrohe) a été déclaré vainqueur. Une décision qui n’a pas du tout plu à Patrick Lefevere, le manager général de la Deceuninck – QuickStep :

« Quelle connerie ! Il (Sam Bennett) était derrière ses coéquipiers et le coureur de la Trek-Segafredo a voulu le sortir de là. Mais nous connaissons depuis longtemps l’incompétence de la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) de l’UCI. Un train doit être respecté et Sam Bennett a défendu sa ligne. Combien de sprints a gagné Emils Liepins ???? Où était son train ??? » a-t-il rédigé sur les réseaux sociaux.

https://twitter.com/PatLefevere/status/1321855528679727105?ref_src=twsrc%5Etfw

https://twitter.com/PatLefevere/status/1321855528679727105?ref_src=twsrc%5Etfw

Le dernier kilomètre de l’étape en vidéo :

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 89 = 92