Pas de victoire pour Valverde en 2020 : « La pandémie Covid-19 l’a déstabilisé »

Alejandro Valverde – S.Yuki, CC BY 2.0

Pour la première fois de sa carrière, Alejandro Valverde (Movistar) n’a pas remporté la moindre course cette année. Si le coureur espagnol a réalisé un début de saison assez prometteur avec des deuxièmes places sur le Trofeo Serra de Tramuntana et sur la deuxième étape du Tour de Valence, il n’a été que l’ombre de lui-même après la reprise des compétitions en juillet.

Il a en effet terminé 15e du Tour de Burgos, 12e du Dauphiné, 12e du Tour de France, 8e du championnat du monde et 10e de la Vuelta. Des résultats pas si mauvais en soit, mais qui sont bien loin de ses performances des années passées (14 victoires en 2018, 5 en 2019 avec une deuxième place sur la Vuelta).

A 40 ans, il semble donc sur la pente descendante. Mais selon Eusebio Unzué, le manager général de la Movistar, la pandémie de Covid-19 est responsable de ces mauvaises performances, pas son âge. Il est même persuadé que son coureur retrouvera un bon niveau l’an prochain :

« Les vétérans se sont retrouvés mal à l’aise avec cette nouvelle situation. Mais malgré cela, ils ont pris l’équipe sur leurs épaules. Ils n’ont pas gagné, mais ils ont garanti un haut niveau sportif. Quant à Alejandro, il s’est également rendu compte qu’il avait terminé sa première année sans victoire.

J’attends 2021 pour qu’il revienne remporter les victoires qu’il a manquées cette année ! Mais sérieusement, il est devenu père pour la cinquième fois cette année. Il avait aussi d’autres choses à penser. Et puis après avoir couru et s’être entraîné pendant 25 ans de la même manière, avec le même schéma de course, un changement comme celui que nous avons vécu l’a déstabilisé. » a-t-il déclaré à bici.NEWS.

« J’aurais aimé avoir de meilleurs résultats »

Il est également revenu sur le bilan de cette année pour son équipe Movistar. Sa formation n’a remporté que deux victoires grâce à Marc Soler (il s’est imposé sur la 2e étape de la Vuelta et sur une manche du Challenge de Majorque), ce qui est bien loin du score de certaines équipes (la Deceuninck – QuickStep a remporté par exemple 39 succès).

« J’aurais aimé avoir de meilleurs résultats, mais honnêtement, c’est l’année où nous avons rajeuni l’ équipe. Nous avons perdu des hommes comme (Richard) Carapaz, (Nairo) Quintana et (Mikel) Landa . Peu de victoires sont venues, mais en course, nous avons eu une attitude magnifique. Le style est, à certains moments, aussi bon qu’une victoire. »

« Nous sommes très intéressés par Miguel Angel Lopez »

Miguel Angel Lopez est annoncé chez Movistar l’an prochain. Le coureur colombien pourrait ainsi renforcer les rangs de la formation espagnole et permettre à l’équipe de décrocher plus de victoires. Mais Unzue n’a rien voulu dévoiler quant à ce transfert :

« Je ne peux pas vous répondre. Je peux dire que nous sommes très intéressés et que nous suivons sa récupération après sa chute sur le Giro avec beaucoup d’attention. Quelque chose sera connu d’ici une semaine. Mais si je dois vous donner un pourcentage, je m’en tiendrai à 50/50. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 2 =