Pas de fracture pour Tim Merlier

Pris dans la chute massive dans le final de la première étape de Tirreno-Adriatico, Tim Merlier (Alpecin – Fenix) n’a rien de cassé. Les premiers examens ont révélé que le champion de Belgique ne souffrait que d’éraflures sur le corps.

« Nous avions misé sur Tim Merlier car cette première étape allait probablement se jouer au sprint, ce qui a été le cas. Mathieu van der Poel a tiré Tim Merlier dans sa roue dans le final mais ce dernier est entré en collision avec un autre coureur. Il y aura encore des possibilités pour les sprinteurs dans ce Tirreno-Adriatico. Tout dépend de comment Tim Merlier se sent demain. » a déclaré Thomas Sneyers, le porte-parole de l’équipe Alpecin – Fenix.

Tim Merlier :

« Si c’est encore un sprint demain, et si je ne suis pas trop raide et que je peux bien faire du vélo, alors je participerai au sprint.

Au début de l’étape, je ne me sentais pas très bien. Les 100 premiers kilomètres, mes jambes me semblaient très étranges, mais après cela, ça s’est amélioré. Je pense que cela m’a donné un coup de pouce. Nous avions un bon train vers le dernier kilomètre, mais ensuite quelqu’un a été déséquilibré, avec toutes les conséquences que cela entraîne…

Dans l’ensemble, je ne peux pas me plaindre. Je n’ai pas beaucoup de blessures, à part quelques égratignures. Mais maintenant je ressens aussi l’adrénaline de la course. Je vais malheureusement ressentir la chute ce soir et demain. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


34 + = 36