Paris-Roubaix : des chèvres pour désherber les pavés de la Trouée d’Arenberg

Amaury Sport Organisation a décidé d’employer une méthode bien originale pour désherber la Trouée d’Arenberg, un des secteurs pavés mythiques de Paris-Roubaix (09 avril). Un troupeau d’une quarantaine de chèvres et de moutons est en effet chargé de brouter l’herbe du secteur pavé, pour qu’il soit impeccable le jour de la course.

« C’est la première fois que nous utilisons cette méthode, a déclaré Thierry Gouvenou, directeur de course de Paris-Roubaix, à Cycling Weekly. Pendant le Covid, on s’est rendu compte que l’herbe de la forêt d’Arenberg repoussait très vite, alors on s’est dit qu’il fallait trouver des solutions. Pourquoi pas l’éco-pâturage ?

Nous avons pris contact avec une association caritative locale, qui aide les personnes dans le besoin à trouver un emploi, qui possède un grand troupeau de chèvres et de moutons. Chaque jour, l’association les a amenés à l’Arenberg pour aider à tondre la pelouse. En fonction de la repousse de l’herbe, les chèvres reviendront une, deux, voire trois fois au cours de l’année. »

« Le problème avec l’Arenberg, c’est qu’il n’y a pas de voitures qui passent par là, a quant à lui déclaré le président des Amis de Paris-Roubaix, François Doulcier, à Cycling Weekly. C’est le seul secteur où la circulation est interdite en dehors des jours de course. Il fait aussi très sombre et humide. Toutes ces conditions font que l’herbe repousse rapidement. Nous voulions ouvrir la forêt d’Arenberg à la circulation en sens unique un mois avant la course, mais la commune a refusé. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don


1 commentaire sur Paris-Roubaix : des chèvres pour désherber les pavés de la Trouée d’Arenberg

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*



Bloqueur de publicités détecté

Ce site existe seulement grâce aux publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir poursuivre la lecture.

Refresh Page