Opération du genou pour Tobias Johannessen, myocardite pour son frère jumeau Anders

Tobias Johannessen – Marianne Casamance, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Tobias Johannessen (23 ans) et son frère jumeau Anders ont tous les deux connu quelques soucis de santé en cette fin de saison 2022.

Tobias, 10e du Critérium du Dauphiné et 4e du Tour de Norvège cette année, s’est en effet fait opérer du genou et a dû faire l’impasse sur le championnat du monde. Il n’a pas accroché de dossard depuis l’Arctic Race of Norway mi-août et il ne devrait plus courir cette saison.

« J’ai lutté avec mon genou pendant longtemps. C’est un peu douloureux, surtout quand je suis en danseuse. L’opération a été effectuée très rapidement. Le médecin a ouvert le genou, enlevé le coussinet adipeux et a recousu. Les championnats du monde, c’était fou. J’aurais aimé y être. Le championnat du monde était mon objectif depuis longtemps mais je n’ai pas pu y participer. » a-t-il déclaré à la chaîne norvégienne TV2.

Tobias Johannessen a pu remarcher une semaine après l’opération et il a pu reprendre l’entraînement sur le vélo après trois semaines. Désormais, il ne ressent plus de douleur lorsqu’il fait du vélo.

Myocardite pour Anders Johannessen

Anders Johannessen souffre quant à lui d’une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, probablement en raison d’une infection à la Covid-19.

« J’ai eu le Covid au Tour de Norvège en mai. J’ai pu m’entraîner comme je devais le faire par la suite, mais je n’ai jamais pu récupérer correctement après cela. Chaque fois que je me suis entraîné pendant deux jours d’affilée, je me suis senti misérable le deuxième jour. » a-t-il expliqué.

Son inflammation est « légère » et il ne souffre d’aucun symptôme autre que ceux qu’il ressent pendant l’entraînement et la compétition. Il espère pouvoir remonter sur son vélo en décembre pour commencer à préparer la saison 2023. Il va profiter de ces mois de pause pour se faire opérer du genou comme son frère.

« Ça a été une saison difficile. Le point positif, même si j’ai beaucoup lutté, c’est que j’ai été bien soutenu par l’équipe. Quand vous avez des trucs comme ça, vous appréciez tous ceux qui travaillent chez Uno – X, tous les médecins et tout le monde autour de l’équipe. En ce sens, ça fait du bien d’être pro cette année ! Ensuite, j’aurais aimé faire quelques courses, mais au moins j’ai eu un aperçu de ce qui vit en moi. Que j’ai quelque chose à faire ici. Je suis donc de plus en plus motivé pour une longue vie dans le cyclisme. » a-t-il déclaré.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*