Mathieu van der Poel : « Pas le résultat escompté »

Treizième de Milan-San Remo samedi pour sa première participation, Mathieu van der Poel (Alpecin – Fenix) était très déçu de sa course et n’a pas voulu s’entretenir avec la presse après l’épreuve. Ce dimanche, le Néerlandais est « sorti de son silence » et est revenu sur sa course :

« J’ai vraiment apprécié mon premier Milan-San Remo. C’est sans aucun doute une grande course. Le but était de courir à l’avant jusqu’au Poggio, et mon équipe a réussi. Je pense qu’en tant qu’équipe, nous avons conduit la course parfaite jusqu’au Poggio.

Les deux meilleurs (Julian Alaphilippe et Wout van Aert) étaient à l’avant, je m’attendais à ce qu’on s’entende pour le sprint car l’écart au sommet du Poggio était petit et il y avait encore des grands noms dans le groupe de poursuivants. Au sprint pour la troisième place, je me suis fais un peu enfermé après ça.

Même si ce n’était pas le résultat escompté, le sentiment est que les choses évoluent. Maintenant je vais disputer Gran Piemonte mercredi, même si je n’ai pas regardé le parcours en détails, j’espère jouer la gagne. » a-t-il déclaré.

Son directeur sportif Christoph Roodhooft s’était quant à lui exprimé samedi soir et avait montré sa déception :

« Tout s’est parfaitement déroulé jusqu’à la montée du Poggio. Je pensais alors qu’il attaquerait, mais il ne l’a pas fait. Et quand Van Aert et Alaphilippe sont partis, il a parié que ces deux-là se feraient rattraper. Il pensait que l’arrivée se jouerait au sprint sur la Via Roma.

Il ne faut pas oublier que c’est sa première participation. Milan-San Remo est également une course difficile. Les résultats (sur les courses italiennes) ne sont pas ceux que nous attendions. Nous devons être très honnêtes à ce sujet. La différence entre gagner et devenir treizième est parfois plus petite que le résultat ne le suggère.

Je ne vais pas dire que Mathieu n’est pas aussi bon que prévu, mais le « génie » auquel nous sommes habitués de sa part n’est pas encore là. Il est trop tôt pour tirer des conclusions maintenant, mais ce n’est pas agréable. Le Gran Piemonte et le Tour de Lombardie seront probablement trop difficiles pour lui, mais cela ne fait jamais de mal d’acquérir de l’expérience en vue des années à venir et des prochaines courses. La saison ne se termine qu’à la fin du mois d’octobre. »

> A voir : Wout van Aert : « Je n’arrive pas à y croire »
> A voir : Julian Alaphilippe : « Wout van Aert mérite la victoire »

L’arrivée de Milan-San Remo en vidéo :

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


6 + 1 =