Mikel Landa veut se concentrer sur le Tour de France en 2023

Mikel Landa – Hoebele, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Après avoir participé au Giro et à la Vuelta ces deux dernières saisons, Mikel Landa (Bahrain Victorious) souhaite faire son retour sur le Tour de France en 2023. L’Espagnol n’avait pas participé à la Grande Boucle depuis 2020 : il avait pris la 4e place cette année-là, comme en 2017.

Landa a décidé de revenir sur la Grande Boucle puisque le Grand Départ sera donné du Pays basque, sa région natale. De plus, le parcours de cette édition lui convient très bien : il y aura en effet très peu de contre-la-montre.

« Nous savons que Pogacar et Vingegaard, comme ils l’ont montré, sont au-dessus, mais il y a derrière eux un groupe de coureurs qui lutte pour le podium et c’est là que Mikel veut être. Le départ au Pays basque donne une importance majeure. Personne ne veut manquer la meilleure course du monde, et encore plus quand on sait que les trois premières étapes se courent au Pays basque. Pour un cycliste né ici, c’est le mieux que l’on puisse espérer. Mikel ne veut pas louper ça. » a déclaré son entourage au journal basque Noticias de Gipuzkoa.

Le parcours du Tour de France 2023 dévoilé (+ vidéo)

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



2 commentaires sur Mikel Landa veut se concentrer sur le Tour de France en 2023

  1. Mikel landa l’espagnol… pardonnez moi mais c’est beaucoup plus complexe que ça et lui même ne se définit pas comme ça!
    Pour information, le Pays Basque est un pays à part entière avec une langue qui a traversé les siècles (découverte archéologique importante rendue publique ces jours ci sur un écrit en proto-basque datant d’1 siècle avant JC).
    Il y a trois réalités administratives : sur le territoire hexagonal, trois provinces historiques constituent depuis fin 2016 une communauté d’agglomération Pays Basque, dans le département 64 partagé avec nos amis béarnais.
    Sur la partie ibérique , il y a trois provinces qui constituent la communauté autonome Pays Basque et une autre, la navarre qui est une communauté forale. Les 7 provinces forment le Pays Basque.
    Ce serait bien que ce territoire qui comptent pourtant un nombre importants de cyclistes et de grands champions (Lejarreta, Olano, Indurain, Beloki, Loic Chetout, Romain Sicard, Thierry Elissalde, les frères Izagirre, etc, etc) soit un peu mieux respecté. Sans faire de politique, on pourrait dire « le basque » tout simplement!
    Merci pour ce site que j’apprécie particulièrement soit dit en passant !

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*