Licencié par Bahrain Merida en 2019, Rohan Dennis ne touchera rien

Le conseil arbitral de l’Union Cycliste Internationale a décidé de clore le dossier Rohan Dennis – Bahrain Merida. Licencié en septembre 2019 par l’équipe bahreïnienne, alors que son contrat prenait fin en décembre 2020, l’Australien réclamait le versement de ses 15 derniers mois de salaire. L’UCI a officiellement rejeté sa demande jeudi soir.

« Le Conseil arbitral de l’UCI a rendu une décision dans l’affaire opposant M. Rohan Dennis à l’agent payeur Bahrain World Tour Cycling Team de l’UCI WorldTeam Bahrain-McLaren. Le Panel a rejeté les réclamations du coureur. La décision peut faire l’objet d’un appel devant le Tribunal Arbitral du Sport dans les trente jours. » peut-on lire dans un communiqué.

Rohan Dennis était en froid avec l’équipe Bahrain Merida depuis son étrange abandon sur le Tour de France 2019. Après la Grande Boucle, il n’avait plus participé à une seule course avec cette équipe et avait même décidé de disputer le championnat du monde du contre-la-montre avec son propre matériel : il a remporté la course avec un vélo BMC maquillé (il a couru pour la formation BMC Racing de 2014 à 2018) et non le vélo Merida de son équipe. La formation Bahrain Merida (devenue aujourd’hui Bahrain – McLaren) avait finalement licencié le coureur après les Mondiaux. Rohan Dennis a rejoint l’équipe Ineos en 2020.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 39 = 46