Les Grands Prix de Québec et de Montréal annulés

C’était dans l’air depuis un moment, mais c’est désormais confirmé : les Grands Prix de Québec et de Montréal n’auront pas lieu cette année en raison de la pandémie de Covid-19. Les nombreuses mesures sanitaires actuellement en vigueur au Canada, la quarantaine obligatoire de 14 jours ainsi que l’interdiction de la tenue de grands événements jusqu’au 31 août auront eu raison des organisateurs. Ces derniers s’étaient donnés jusqu’au 31 juillet pour prendre une décision, et ils ont donc finalement opté pour une annulation. Les épreuves devaient se disputer les 11 et 13 septembre prochains.

En 2019, Michael Matthews avait remporté le Grand Prix de Québec et Greg Van Avermaet s’était adjugé le Grand Prix de Montréal.

« À la suite d’une analyse méticuleuse de la situation actuelle, tant au Québec qu’à l’étranger, l’organisation des Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal (GPCQM) en est venue à la conclusion qu’il était impossible de répondre à toutes les exigences sanitaires et opérationnelles nécessaires afin de garantir un environnement sécuritaire pour tous en cette période de pandémie de COVID-19. De concert avec ses partenaires publics, c’est avec regret que l’organisation annule la tenue de ses courses prévues à Québec et Montréal, respectivement les 11 et 13 septembre prochain. » peut-on lire dans un communiqué.

Serge Arsenault, président des épreuves :

« Au cours des derniers mois, nous avons travaillé sans relâche pour organiser nos courses dans le respect le plus strict des conditions sanitaires, tentant de répondre aux différents scénarios et en constante liaison avec les autorités concernées. Aujourd’hui, trop d’incertitudes demeurent (ouverture des frontières, quarantaine obligatoire, autorisation de tenue de rassemblements, etc). Il n’aurait pas été responsable ni respectueux vis à vis de tous ceux qui nous font confiance depuis 2010 de repousser davantage cette décision.

Tous les efforts consentis, pour à la fois préserver nos standards de qualité et assurer la sécurité de tous, se sont avérés vains. Il y a évidemment une profonde tristesse à mettre nos courses entre parenthèses, alors qu’en dix ans seulement, elles sont devenues des épreuves importantes sur le circuit international et sont grandement courtisées par les plus grands coureurs du monde. Mais nous sommes avant tout au service des coureurs, des équipes, des spectateurs et de nos partenaires. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 79 = 87