L’entraînement vélo à domicile : comment rester affûté ?

Après une saison passée à monter en performance, il n’est pas envisageable pour vous de perdre tous vos acquis durant l’hiver.

C’est la problématique de chaque cycliste quand arrive cette période de l’année où, malgré le mauvais temps, il faut bien rester affûté. Parmi les solutions qui s’offrent à vous pour maintenir votre niveau, l’entrainement à domicile permet de ne plus être dépendant des conditions météo. Alors vélo d’appartement ou home trainer ?

On vous fait le tour de la question.

Le vélo d’appartement : solution pour l’entraînement hors-saison

Quand Dame Nature vous met des bâtons dans les roues, le vélo d’intérieur ou d’appartement peut être une bonne solution afin de conserver vos acquis physiques. Pour le cycliste averti, ce vélo qu’on appelle aussi stationnaire, ou encore vélo de spinning, propose un bon compromis pour entretenir votre forme.

Disponible avec une assise classique ou en position inclinée, le vélo d’appartement offre de bonnes perspectives d’entraînement et une belle diversité d’efforts.

La plupart des modèles sont d’une stabilité irréprochable qui permet de pédaler aussi bien assis que debout et ce, sans aucune difficulté. Les différentes programmations assurent de graduer efficacement l’entraînement et d’avoir des objectifs pour tout l’hiver.

De plus, le vélo d’appartement peut se pratiquer aisément : il est toujours prêt, il suffit de monter dessus et de se lancer, en se concentrant aussi bien sur l’écran qui vous fournit des informations sur votre entraînement en cours que sur la télé si vous préférez !

Il faut toutefois noter que le confort n’est pas toujours au rendez-vous sur un vélo d’appartement. Cela peut minorer le plaisir d’expérience utilisateur et l’efficience de l’entraînement.

L’encombrement inhérent à ce type d’appareil peut aussi constituer un point négatif. On ne range pas son vélo d’appartement… Il trône souvent au milieu de la pièce ! Enfin, si le vélo d’intérieur permet de maintenir un certain niveau de performance physique, il ne permet pas de reproduire la qualité de l’entraînement sur route. Son prix n’est pas non plus anodin et doit être pris en compte, en rapport du bénéfice escompté.

Source de l’infographie : Sport Equipements

Le home trainer : quels avantages ?

Il faut déjà bien distinguer le home trainer à rouleaux et le home trainer à résistance. C’est ce dernier qui vous intéresse pour le maintien de votre forme durant tout l’hiver.

En effet, le home trainer à rouleaux, s’il permet de travailler l’équilibre ou la technique par exemple, n’autorise pas le travail en puissance. Le home trainer à résistance par contre parvient à reproduire les conditions réelles de la route.

Pour bien choisir son home trainer, il ne faut pas hésiter à comparer les nombreuses offres du marché. Certaines, comme le home trainer Zwift, associent cette technologie bien connue des cyclistes aux dernières évolutions numériques pour un résultat de plus en plus proche d’un vrai simulateur.

Mais les solutions les plus courantes permettent déjà une restitution d’expérience cycliste très convaincante.

Pourquoi ? D’abord parce qu’avec un encombrement minimum, le home trainer vous permet de permet de rouler sur votre propre équipement. Vous retrouvez donc vos marques et vos sensations bien que vous restiez à l’intérieur de chez vous !

Ces modèles sont généralement munis d’un dispositif qui vous permet de moduler l’intensité sans avoir besoin de descendre du vélo. De plus, la plupart de ces bases de roulage se révèlent être de vrais coachs électroniques, en mesure de suivre l’évolution de vos performances et de vous conseiller via votre PC ou votre smartphone.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


9 + = 14