La spectatrice « Allez Opi Omi » condamnée à 1200 euros d’amende

La spectatrice qui a provoqué la terrible chute massive sur la première étape du Tour de France 2021 avec sa banderole « Opi Omi » a été condamnée à 1200 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Brest. Elle devra également verser un euro symbolique à l’Union nationale des cyclistes professionnels (UNCP), partie civile, ainsi que 500 euros de dommages et intérêts.

Lors de l’audience correctionnelle du 14 octobre, la procureure avait requis une peine de quatre mois de prison avec sursis à l’encontre de la jeune femme. Il n’est donc plus question d’une telle sanction.

« L’objectif n’était pas d’obtenir une sanction disproportionnée prise dans l’émotion mais de faire comprendre qu’il n’est pas possible de se comporter ainsi au bord de la route (au passage d’un peloton). C’est de la prévention. » a déclaré l’avocat de l’Union nationale des cyclistes professionnels, Romuald Palao.

Si Amaury Sport Organisation, l’organisateur du Tour de France, avait décidé de retirer sa plainte  « dans un souci d’apaisement » suite « à l’emballage médiatique » provoqué par cette affaire, le CPA, le syndicat des coureurs, avait décidé d’intenter une action en justice.

« Nous sommes convaincus qu’elle ne l’a pas fait exprès, avait déclaré Gianni Bugno, président du syndicat des cyclistes. Mais avec son comportement imprudent, elle a mis en danger la santé de nombreux coureurs. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*