Julian Alaphilippe : « Je ne suis pas le leader sur Milan-San Remo »

Vainqueur de Milan-San Remo l’an passé, Julian Alaphilippe ne devrait pas réaliser le doublé. Le coureur français a expliqué qu’il n’était pas en pleine forme, lui qui cible avant tout le Tour de France cette saison, et qu’il ne sera donc pas le leader de l’équipe Deceuninck – QuickStep samedi. La formation belge a ainsi décidé de miser sur son sprinteur Sam Bennett, récent vainqueur d’étape sur le Tour de Burgos :

« Je n’avais pas l’intention de commencer mes premières courses en pleine forme. Je n’ai pas la même attitude mentale que l’an dernier. C’est planifié de cette façon depuis longtemps. Et je suis dans les délais. J’étais content du niveau que j’ai atteint sur les Strade Bianche (il a terminé 24e à plus de 15 minutes de Wout van Aert, ndlr). C’était une course très difficile et j’ai terminé malgré la chaleur et quelques crevaisons. J’ai été surpris par ma condition, elle va dans le bon sens. Je suis là où je voulais être, sans pour autant être déjà au top de ma forme. Mes objectifs arrivent plus tard.

Ce n’est pas que nous ne démarrons pas de manière ambitieuse. Au contraire. Nous ferons tout notre possible pour gagner avec l’équipe. Fabio se bat pour sa vie, il faut se battre pour lui. Mais je ne suis pas le leader sur Milan-San Remo cette année. Nous avons tout misé sur notre sprinteur Sam Bennett. »

Julian Alaphilippe est également revenu sur la terrible chute de son coéquipier Fabio Jakobsen sur le Tour de Pologne :

« Il a fallu beaucoup de temps avant que nous ayons des nouvelles. C’était difficile de rester calme, car on veut savoir comment ça se passe. Maintenant, nous devons à nouveau attendre les bonnes nouvelles. Quelque chose comme ça peut arriver à tout moment, n’importe où, y compris à l’entraînement. Il vaut mieux ne pas trop y penser, mais si cela arrive à un coéquipier qui est aussi un ami, vous êtes inévitablement impliqués. »

Mathieu van der Poel toujours sans résultat : « Pas la fin du monde »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 85 = 87