Jacopo Mosca prolonge chez Trek-Segafredo malgré son récent accident

Jacopo Mosca a prolongé son contrat avec l’équipe Trek – Segafredo jusqu’à fin 2023. Le coureur italien de 27 ans appartient à cette formation américaine depuis août 2019.

Mosca se remet toujours de sa lourde chute sur le championnat d’Italie du contre-la-montre mi-juin. Il s’était fracturé la clavicule et plusieurs côtes du côté droit et souffrait d’un pneumothorax et d’une commotion cérébrale.

Dans un article de son équipe, il est revenu sur les jours qui ont suivi cet accident :

« Les premières 24 heures ont été celles qui sont passées rapidement. J’étais immobile dans mon lit, j’avais des douleurs partout, mais il y avait beaucoup de mouvement autour de moi. Les médecins et infirmières, traitements et tests. Je ne pouvais rien faire d’autre que d’accepter.

Puis, au fil des jours, j’ai dû faire face à la dure réalité. La seule ambition que je pouvais nourrir était d’épingler un dossard au moins une fois d’ici la fin de l’année. Sinon, je devais penser à la saison prochaine. Je suis rentré à la maison avec beaucoup de douleurs et plusieurs pensées. Pendant de nombreuses nuits, je n’ai pas pu dormir. C’était une période très difficile. Ce n’est certainement pas mon premier accident de vélo. En 2017, je me suis cassé le coude mais au bout de deux jours je pédalais déjà sur mon home trainer. C’est sans aucun doute mon plus grave accident à ce jour.

Les premiers jours à la maison, j’ai regardé mon vélo et je me suis demandé quand est-ce que je pourrais remonter dessus ? Ca m’a brisé le cœur et je ne peux pas nier que la perspective à laquelle je faisais face m’a un peu effrayé. J’avais quelques personnes spéciales autour de moi qui m’ont beaucoup aidé, mais je devais aussi trouver la force de réagir par moi-même. Je ne sais pas si c’est juste de dire que j’ai eu de la chance, mais ce n’était pas la première fois que je devais me relever. »

Luca Guercilena, manager général de la Trek-Segafredo : « Nous avons décidé de prolonger le contrat jusqu’en 2023 lors du Giro, et maintenant nous l’avons signé. Nous l’avons fait non pas parce qu’il l’a demandé, mais parce qu’il le mérite. Il n’y a que quelques coureurs fiables et précieux comme lui, alors nous tenons à le conserver. »

Retrouvez toute l’actu sur les transferts en cliquant ici.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*