L’Israël menace de rompre son partenariat avec le Giro

Le gouvernement israélien a menacé ce jeudi matin de rompre son partenariat avec le Giro suite à la mention d’un grand départ à « Jérusalem Ouest ». « A Jérusalem, la capitale d’Israël, il n’y a pas d’est ou d’ouest. il n’y a qu’un seul Jérusalem unifié. Si l’écriture en change pas, le gouvernement israélien ne sera pas partenaire de l’événement. » ont déclaré dans un communiqué les ministres des Sports et du Tourisme Miri Regev et Yariv Levin.

Les organisateurs du Giro ont immédiatement réagi à la menace de l’Israël et ont évoqué « une erreur technique ». « Nous tenons à préciser que le départ du Giro d’Italia 2018 sera donné de la ville de Jérusalem. Lors de la présentation du parcours 2018, certains contenus techniques disposaient de la mention « Jérusalem Ouest », étant donné que la course se déroulera logistiquement dans cette zone de la ville. Ce libellé particulier, dépourvu de toute valeur politique, a été retiré de tout document relatif au Giro d’Italia. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur L’Israël menace de rompre son partenariat avec le Giro

  1. Que c’est triste, déplacer le départ du Giro vers Israel, au lieu de choisir au moins un pays européen, et se soumettre aux menaces de cet état de surcroit.

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 1 =