Ian Stannard contraint de mettre un terme à sa carrière

Professionnel depuis 2008, le Britannique Ian Stannard (Ineos) est contraint de mettre un terme à sa carrière, à l’âge de 33 ans, en raison d’une polyarthrite rhumatoïde (une maladie auto-immune qui entraîne une inflammation de plusieurs articulations à la fois, qui gonflent, deviennent douloureuses et sont limitées dans leur amplitude de mouvement).

Il était passé professionnel en 2008 avec l’équipe belge Landbouwkrediet – Tönissteiner. Il avait ensuite rejoint l’année suivante la formation britannique ISD. Puis, en 2010, il a rejoint Ineos (qui s’appelait à l’époque Sky) et ne l’a jamais quittée.

Il compte 7 victoires à son palmarès. Il a remporté le championnat de Grande-Bretagne 2012, le Circuit Het Nieuwsblad en 2014 et 2015, deux étapes du Tour de Grande-Bretagne (en 2016 et 2018), une étape de l’Herald Sun Tour 2017 et une étape du Tour d’Autriche 2011.

« C’est décevant de devoir arrêter comme ça mais c’est clairement la bonne décision pour ma santé et ma famille. Nous avons exploré toutes les options cette année pour faire face à ma maladie, et l’équipe a été là avec moi à chaque étape. J’ai commencé à espérer que je pourrais gérer le problème pendant le confinement, mais dès que je suis retourné à la course, j’ai su que mon corps ne serait plus capable de performer à haut niveau. » a-t-il déclaré.

Richard Usher, médecin de l’équipe Ineos :

« Ian a reçu un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde il y a 12 mois. Cela lui a causé une grave inflammation des articulations et Ian a eu des douleurs aux poignets, aux genoux et aux chevilles. Nous avons essayé différents traitements, mais finalement Ian a pris la meilleure décision pour sa santé à long terme. »


Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*