Patrick Lefevere : « L’égo de Remco Evenepoel a été ébranlé »

Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick-Step) a été le grand perdant de la 16e étape du Giro lundi. Le coureur belge de 21 ans a en effet été lâché assez rapidement et a franchi la ligne avec plus de 24 minutes de retard sur le vainqueur Egan Bernal. A l’occasion d’une interview avec le Het Laatste News, Patrick Lefevere, le manager général de la Deceuninck – Quick-Step, a expliqué que cette défaillance avait touché l’égo de son jeune leader, lui qui avait l’habitude de tout gagner dans le sport :

« Bien sûr, nous avions espéré plus, nous n’allons pas rester les bras croisés. Je n’ai jamais oublié que Remco ne pouvait pas démarrer le Giro dans des circonstances normales. En janvier, il était encore nageur, il n’a pu s’entraîner pleinement que pendant trois mois. Chaque année, en début de saison, je donne le même discours aux coureurs : « Je suis allé à Lourdes trois fois, mais je n’ai jamais vu de miracle. » Les attentes n’étaient pas réalistes.

La première semaine, il était proche du Maillot Rose. À l’époque, cela semblait une bonne chose que l’équipe ne supporte pas encore le poids de la course, mais en même temps, j’ai réalisé à quel point (Egan) Bernal était bon. Rétrospectivement, il est dommage qu’il n’ait pas pu porter le Maillot Rose. Cela aurait été un beau Giro.

Son ego a été ébranlé, mais ce garçon n’avait jamais perdu. C’est la première fois qu’il perd dans le sport. Mais j’ai parlé à Klaas Lodewyck (directeur sportif). Remco n’est pas dans les cordes et reste compétitif. Après l’étape des graviers, sa déception était plus grande. »

« Ce n’est pas le vrai Evenepoel »

« Ce n’est pas un lâche, mais nous verrons ce qui va se passer mardi. Nous allons évaluer sa situation et ensuite nous décidons. Il n’est pas censé être physiquement brisé, mais on m’a dit qu’il n’est pas complètement cuit. Je pense qu’il a utilisé son esprit.

Pour moi, tous les résultats et les chiffres qui vont avec peuvent être jetés à cause de cette étrange préparation. Les chiffres de Remco sont spéciaux, seulement en ce moment et dans ces circonstances, il a atteint sa limite. Les gens qui connaissent tout cela disent que c’est normal. Ce n’est pas le vrai Evenepoel. »

Remco Evenepoel : « Je veux juste terminer ce Giro »

(Vidéo) Giro : Remco Evenepoel passe par-dessus un rail de sécurité

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*