Biniam Girmay quitte le Giro en raison de sa blessure à l’oeil

Biniam Girmay ne prendra pas le départ de la 11e étape du Giro ce mercredi. Blessé à l’œil par un bouchon en liège d’une bouteille de Prosecco après sa victoire sur la 10e étape, l’Erythréen souffre de « lésions à l’œil gauche, qui nécessitent la plus grande précaution et du repos ».

« Suite à un incident sur le podium, des examens médicaux ont révélé une hémorragie dans la chambre antérieure de l’oeil gauche de Biniam Girmay. L’évolution de sa blessure va dans le bon sens et sera suivie de près par une équipe médicale dans les prochains jours. Dans le but de minimiser le risque d’expansion hémorragique et de pression intraoculaire, il est fortement recommandé d’éviter les activités intensives. Notre priorité est un rétablissement complet de la blessure et c’est pourquoi nous avons décidé, en concertation avec le coureur et la direction sportive, que Biniam ne se présenterait pas au départ de la onzième étape. » a déclaré Piet Daneels, médecin de l’équipe Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux.

Biniam Girmay : « Je tiens à remercier toute mon équipe. Hier (mardi), c’était incroyable. Je suis très content de ce que l’équipe a fait. Tout le monde était très motivé. Nous nous sommes aidés et encouragés mutuellement. C’est une très bonne ambiance. Je suis heureux de travailler avec l’équipe. Cette victoire n’est pas seulement pour moi, mais pour toute l’équipe. Nous n’en sommes qu’au début et je suis sûr que nous continuerons à gagner à l’avenir. Merci à tout le monde.

Quand je suis revenu de l’hôpital hier, j’ai pu fêter un peu ma victoire avec mon équipe. Je suis de nouveau heureux maintenant. J’étais un peu triste de ce qui m’était arrivé avec le champagne, mais quand je suis rentré à l’hôtel tout le monde était content, même s’ils étaient un peu inquiets. Ça à l’air bon. Nous nous sommes régalés et j’en suis ravi. Malheureusement, je ne prendrai pas aujourd’hui, car mon œil a encore besoin de repos. J’attends avec impatience le reste de la saison. Merci à tous pour tout le soutien. Les choses vont bien maintenant. Je vous verrai prochainement. »

Valerio Piva, directeur sportif : « Dès l’étape d’ouverture, Biniam Girmay a montré que nous avions raison de croire en nos chances de remporter une étape. C’est remarquable de voir ses coéquipiers livrer corps et âme chaque jour pour obtenir le meilleur résultat possible, voir à quel point tout le monde est heureux de travailler avec lui. Sa victoire a donc provoqué un intense sentiment d’euphorie au sein de l’équipe. La nouvelle de l’incident est arrivée comme une douche froide, mais entre-temps, Biniam a pu nous rejoindre et nous avons pu célébrer la victoire ensemble. » « C’est bien sûr dommage de perdre ainsi un élément comme Biniam Girmay, mais les recommandations de l’équipe médicale sont claires et la santé de Biniam est notre priorité.

Je reste cependant optimiste car l’entièreté de l’équipe a fait une excellente impression depuis le début de l’épreuve. Rein Taaramäe, par exemple, a prouvé sur les pentes de l’Etna que nous pouvions jouer la victoire d’étape, comme l’an dernier, en anticipant. J’ai aussi vu plusieurs coureurs progresser durant la première semaine. Dans chacune des étapes qui arrivent, nous essayerons de saisir les opportunités. » « Nous continuerons également à nous concentrer sur le classement général de Domenico Pozzovivo. Avec sa forme actuelle et son expérience, ses chances de terminer parmi les dix premiers sont réelles. Avec Jan Hirt, nous avons même un deuxième coureur dans le top quinze du classement provisoire, et le passé a démontré que ses meilleures performances surviennent dans la dernière semaine. Ce mercredi nous repartirons certes avec un atout en moins, mais notre détermination demeure intacte ! »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*