Annemiek van Vleuten chez Movistar, c’est officiel

L’équipe Movistar a officialisé ce lundi l’arrivée de la championne du monde Annemiek van Vleuten pour les deux prochaines saisons. La Néerlandaise de 37 ans est sans aucun doute la plus grande coureuse du moment : cette saison, elle a remporté le championnat d’Europe, les Strade Bianche, le Circuit Het Nieuwsblad, Durango-Durango Emakumeen Saria, la Clasica Femenina Navarra et l’Emakumeen Nafarroako Klasikoa. Elle appartient à la Mitchelton – SCOTT depuis 2016.

« Mon histoire avec l’équipe Movistar remonte à il y a de nombreuses années. J’ai appris à mieux connaître l’équipe en partageant des entraînements avec eux lors de mes camps d’altitude dans la Sierra Nevada (Espagne), en 2014. J’ai beaucoup aimé l’expérience ; c’était une « famille espagnole » pour moi, je me suis sentie très bien accueillie par eux car ils étaient la première équipe professionnelle masculine à m’inviter à les rejoindre dans un entraînement d’endurance. L’ambiance avec eux était si relaxante : pas de stress à l’entraînement, ils m’attendaient après les montées, et tous les soirs on restait ensemble après le dîner. J’ai même joué au tennis de table avec Alejandro Valverde !

En ce qui concerne l’équipe féminine, c’est la même chose. Je les regarde comme un super groupe de filles, avec la même culture que ce que j’ai vu dans la Sierra Nevada. C’est un projet qui m’attire, j’ai hâte de travailler avec le chef de la performance Patxi Vila. J’ai vraiment hâte de m’améliorer avec toute l’équipe et je suis enthousiasmé par ce qui nous attend. J’espère qu’ils pourront m’aider à devenir encore plus rapide, également sur le contre-la-montre, avec leurs vélos Canyon, qui sont des vélos haut de gamme selon moi.

Je ne suis plus la plus jeune de l’équipe, mais je suis très ambitieuse et je veux bien performer pour cette équipe. Je ne pense pas encore à la fin de ma carrière. Je réfléchis à la manière de m’améliorer. J’espère que rejoindre cette équipe, ce nouvel environnement, pourra m’aider à trouver une nouvelle énergie. Outre la performance, je vois cela comme une opportunité de rejoindre un groupe plein de grands talents et d’apporter mes conseils à toutes ces jeunes filles pour éventuellement les faire passer à l’étape suivante. J’aime travailler avec de jeunes athlètes, et les aider et soutenir le cyclisme espagnol est vraiment un objectif pour moi.

Bien sûr, j’aimerais gagner des courses avec l’équipe, mais je ne suis pas une personne qui veut courir chaque course pour elle-même. Le sentiment de voir un coéquipier gagner après l’avoir aidé est inestimable, encore plus que de gagner soi-même. J’espère que nous pourrons également profiter du fait que tout le monde me surveille, afin que nous puissions aider les coéquipiers à remporter des victoires.

Et quand il s’agit de culture latine, j’ai déjà l’impression d’avoir du sang latino en moi ! Je me sens vraiment chez moi quand je vais dans le sud de l’Europe. La mentalité des Espagnols, avec un bon sens de l’humour, crée un environnement qui vous aide à vous sentir chez vous et vous rend généralement plus fort. Il s’agit de travailler dur, mais aussi de s’amuser. Un cycliste heureux fonctionne mieux ! » a-t-elle déclaré dans un communiqué de l’équipe Movistar.


Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


47 + = 48