Quelle place française au prochain Tour de France ?

Source : Wikimédia

La pression commence à monter fortement alors que le coup d’envoi du Tour de France 2017 sera donné dans moins de deux semaines, le 1er juillet 2017, à Düsseldorf. Ce sera le top départ pour trois nouvelles semaines de folie et d’exploits sur les plus belles routes du Tour. Et bien sûr, comme chaque année, on se prend à rêver d’une victoire française, non pas d’une étape, mais bien la victoire totale sur la plus haute marche du podium, après l’étape des Champs-Elysées. En fonction des années, on y croit plus que d’autres. Alors peut-on espérer un retour des drapeaux tricolores et de la Marseillaise lors de ce 104ème Tour de France, mettant ainsi fin à 32 ans d’absence après la cinquième et dernière victoire de Bernard Hinault ?

Le plus grand espoir français se nomme bien sûr Romain Bardet. Ce sera pour lui son cinquième Tour de France et sa progression aura été constante. Il terminera quinzième et meilleur français dès sa première participation en 2013, puis lors de l’incroyable année 2014, marquée par la présence de deux français sur le podium (Péraud et Pinot) derrière Vincenzo Nibali, il sera lui-aussi bien placé à la sixième place. Une nouvelle bonne course en 2015, avec un nouveau Top 10, avec une neuvième place au général, juste devant Pierre Rolland. Et enfin, l’an passé aura été celle de la consécration pour Bardet : il aura réalisé un Tour splendide, avec une victoire à Saint-Gervais Mont-Blanc, pour une deuxième place au général, derrière l’intouchable Froome, à 4 minutes et 5 secondes d’écart.

Il ne reste donc que la première place à Bardet pour progresser. Il pourrait le faire dès cette année, mais il faudra tout de même plusieurs circonstances favorables. Avec la présence de Froome sur le circuit, double tenant du titre, du colombien Quitana, meilleur grimpeur au monde et remonté comme jamais pour enfin remporter le Tour, de l’habitué Contador et du prometteur Richie Porte, qui est apparu très en forme lors du dernier Critérium du Dauphiné, le plateau est très relevé cette année. BetStars ne s’y est d’ailleurs pas trompé en ne donnant à Bardet que la sixième côte la plus faible, 16,00, à égalité avec le vainqueur surprise du Criterium du Dauphiné, Jakob Fuglsang, que l’on imagine mal faire un doublé. Romain Bardet a, lui, terminé sixième de cette même épreuve et a montré plusieurs gages de solidité.

L’autre espoir français se nomme Thibault Pinot, qui vient de réaliser un très bon Tour d’Italie, en terminant à la quatrième place. Mais il a affirmé à plusieurs reprises que si le général était son objectif au Giro, il pourrait ne viser au Tour de France qu’à remporter une ou deux étapes de montagne, se sachant trop en-dessous des principaux leaders. Mais sait-on jamais. S’il parvenait à remporter une des étapes montagneuses les plus ardues et à endosser le maillot jaune, il pourrait, à l’image d’un Thomas Voeckler resté dans les mémoires, résister aux équipes de la Sky, BMC et Movistar jusqu’à Paris.

L’adepte du home-trainer Pierre Rolland, qui en son temps a aussi fait miroiter aux français une certaine victoire, devrait aussi se contenter de la lutte pour une victoire d’étape, ou peut-être le maillot de meilleur grimpeur, même s’il pourrait se battre pour un top 15.

Enfin, si d’aventure aucun français ne venait à battre Froome et autres favoris, nous pourrions toujours nous consoler du fait que la France est de loin détentrice des records de victoires finales malgré tout, avec 36 maillots jaunes accumulés, alors que des pays comme la Belgique est deuxième avec seulement 18 victoires. Cocorico !!

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


56 + = 64