Marc Madiot : « Il ne faut plus de malades comme Froome dans le peloton »

Marc Madiot, le manager général de l’équipe FDJ, a réagi dans les colonnes du Parisien au contrôle anormal de Chris Froome sur le dernier Tour d’Espagne. Selon lui, il est compréhensible qu’il puisse être malade mais dans ce cas il ne doit pas courir lorsque sa maladie se manifeste :

« (Lorsque j’ai appris la nouvelle) je me suis dit : encore un mauvais coup pour tout le monde. Il ne faut pas se voiler la face : Froome est le coureur numéro un, c’est la vitrine de notre sport. Alors, le voir pris dans cette histoire va forcément amener aux raccourcis habituels du « Tous dopés ». Froome n’avait jamais été impliqué dans un soupçon aussi fort de dopage. J’avais même l’image d’un type plutôt sympa. Attention, je ne juge pas et je ne préjuge de rien mais je constate déjà les dégâts. C’est nuisible pour tout le monde. Mais on ne peut pas rester les bras croisés.

On me dit que Froome souffre d’asthme. Je le comprends et il n’est pas le seul dans ce cas. Les cyclistes sont des gens comme les autres qui peuvent souffrir de ce problème à cause de la pollution, des allergies ou de l’effort. Mais le truc, c’est que, s’il est malade pendant une course, il doit la quitter. L’idée, c’est : « T’es malade ? Alors tu abandonnes. » C’est la loi du sport. Un athlète malade ne doit pas prendre le départ d’une course.

Il s’agit presque d’une question de bon sens et de santé publique. Si cette règle avait été respectée, Froome aurait quitté le Tour d’Espagne et cela n’aurait pas été la fin du monde. Au lieu de ça, il se retrouve avec cette affaire bien pénible. Si on décidait de changer les règlements, cela pourrait sembler très dur. Cela pourrait me gêner dans mes courses. Mais à la fin, une telle mesure ferait plus de bien que de mal. Le vélo, c’est pour ceux qui sont en bonne santé.

En forçant le trait, il faut se dire qu’il ne faut plus de malades comme Froome dans le peloton. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur Marc Madiot : « Il ne faut plus de malades comme Froome dans le peloton »

  1. Il a l’asthme de l’effort, quand tout le monde est au taquet, lui il a pris un petit coup de Ventoline et il largue tout le monde.
    A quand une équipe sponsorisée par Ventoline ?
    Trop d’argent en jeu, les règles pour 99% des coureurs, et des passe-droit pour quelques uns. Stop.

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


6 + 1 =