Niki Terpstra : « J’étais cuit physiquement »

Réaction de Niki Terpstra (Quick-Step), vainqueur du Grand Prix Le Samyn 2018 :

« C’est surtout par rapport à la saison passée que j’ai laissé couler ces larmes. Et aussi parce que j’étais cuit physiquement, même si j’ai survécu. Ces conditions étaient extrêmes, chaque kilomètre a été une souffrance. J’espère en récupérer.

J’ai eu des critiques samedi mais c’est normal, quand ce n’est pas bon, on doit le dire aussi. C’est vrai, j’ai parfois de l’anxiété à l’idée de devoir frotter. Aujourd’hui, nous étions là, en équipe. Nous savions que nous devions prendre nos responsabilités, que le poids de la course reposerait sur nos épaules. C’est pour cela que nous avons profité du vent bien placé pour tourner en groupe devant et accélérer. Après, c’était une course par élimination avec de plus en plus de gars qui se faisaient sortir. Je suis vraiment heureux, ce n’était pas aisé de courir dans ces conditions, mais, à la fin, ça a payé pour nous. Philippe (Gilbert) a été parfait dans le final et nous avons profité de notre avantage numérique pour que je puisse m’échapper et que je remporte cette belle victoire. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 52 = 58