Jérôme Pineau : « Nacer Bouhanni, mets-toi la selle dans le c*l et retourne au boulot ! »

Invité de l’émission Bistrot Vélo, animée par Guillaume Di Grazia, Jérôme Pineau, le manager général de l’équipe Vital Concept Cycling Club, est revenu longuement sur le cas Nacer Bouhanni. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mâché ses mots envers le sprinteur français, qui connaît un début de saison très difficile :

« La première information est claire : Cédric (Vasseur, manager général de l’équipe Cofidis) a fait le bon choix en mettant Christophe Laporte sur Milan-San Remo. Sur une étape comme aujourd’hui (première étape du Tour de Catalogne), 158 kilomètres en Catalogne, Nacer est dans la meilleure position pour gagner… Mais il ne peut pas. Il sprinte mais il est calé dans les roues des autres et il n’est pas au-dessus. Ce n’est pas le Nacer qu’on connaît, ce n’est pas le grand Nacer, ça reste pour moi le meilleur sprinteur français de ces 5 dernières années, mais aujourd’hui il ne marche pas. Et comme il ne marche pas, il ne gagne pas. Il y a une grosse concurrence parmi les jeunes. Il faut continuer à bosser et je pense qu’il est dans une spirale négative, il a perdu sa confiance.

Je pense que Nacer est suffisant. Il joue beaucoup sur son passé, sur son palmarès. Si j’avais un conseil à lui donner, c’est de retourner au travail. Mets le bleu de chauffe, oublie que t’es beau, oublie que t’es fort, mets-toi un peu la selle dans le c*l et retourne au boulot. Parce que sinon il va passer une saison compliquée.

Aujourd’hui, il a signé un contrat, il s’est engagé pour une marque (Cofidis), à porter une marque, il s’est engagé dans un projet aussi. Certes, le manager a changé mais c’est une épreuve importante dans sa carrière, le fait d’être remis en question. C’est à lui de montrer que c’est un grand. Être un grand, c’est aussi relever la tête quand ça va mal, c’est aussi de prendre les devants et de retourner au turbin, de la fermer, de bosser et de montrer à tout le monde que c’est lui le patron. Aujourd’hui, il ne le fait pas.

Et forcément, les jeunes dans l’ombre derrière, comme Christophe Laporte, Hugo Hofstetter, ils prennent la place vacante parce que Nacer n’existe pas. Donc effectivement il doit sans doute rester dans cette équipe. Est-ce qu’on le veut encore dans cette équipe ? Je pense que oui mais on le veut à son meilleur niveau. On le veut gagnant, on veut le grand Nacer. Clairement il coûte très cher, et quand tu coûtes très cher tu dois gagner des courses.

J’espère qu’il a encore un avenir. Moi je ne parierai pas sur lui. Je vois la vague montante surtout, Nacer a été l’un des tous meilleurs quand il était en concurrence avec Arnaud Démare à la FDJ. Maintenant il a besoin de se remettre en question. On perd du temps, et quand on perd du temps on a souvent du mal à remettre en route. Est-ce que Nacer va redevenir celui qu’il était ? J’ai du mal. Ce qui m’embête le plus c’est que Nacer est purement et simplement qu’un sprinteur. Et quand on est pas le meilleur dans ce cas-là, comme l’est Kittel qui gagne des grandes courses, on n’a pas de porte de sortie. Il faut absolument qu’il s’impose dans les sprints, dans les sprints des courses World Tour, parce que c’est là son niveau et aujourd’hui il n’y est pas, ça c’est clair.

Mais maintenant, c’est un caractériel, c’est quelqu’un qui a énormément de potentiel, mais qui doit travailler. Ça c’est clair, aujourd’hui son principal souci c’est de se remettre au boulot, d’oublier son passé et d’oublier son statut. Il doit se dire « Je suis néo-pro, je reviens, j’ai les qualités et je vais les montrer à tout le monde. »

Il est maintenant en concurrence avec Christophe Laporte et Hugo Hofstetter. S’il avait continué sa progression longiligne qu’on lui annonçait, il n’aurait jamais eu l’ombre d’un Laporte ou d’un Hofstetter derrière lui. Mais le problème c’est que c’est un sprinteur et il a besoin d’une équipe. Et est-ce qu’il a vraiment l’aval et le soutien de son équipe ? Quand tu passes ton temps à dénigrer ton équipe et tes équipiers, il a écœuré pas mal de monde. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



3 commentaires sur Jérôme Pineau : « Nacer Bouhanni, mets-toi la selle dans le c*l et retourne au boulot ! »

  1. je ne défends pas Bouhanni mais à la place de le critiquer, critique ta recru coquard qui a fini 18è du sprint à la panne. D’autre part tu fais des éloges sur hofstetter, mais il est faible, jamais rien gagné, ne tient pas sur son vélo, soit c’est des chutes, soit c’est le dérailleur qui merde, aucun palmares.

  2. Bouhanni a sans doute des torts et des faiblesses, mais que dire alors de Vasseur ? Il optimise le potentiel de son coureur en ce moment ? Il joue gagnant-gagnant ? Ce n’est pas l’impression qu’il donne en tous cas

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 15 = 23