Iljo Keisse : « Une erreur stupide »

Accusé d’harcèlement sexuel sur une serveuse argentine, Iljo Keisse (Deceuninck-Quick-Step) a tenu à s’expliquer et à s’excuser pour son geste déplacé. Le coureur belge de 36 ans a donné sa version des faits à la police avant le départ de la 2e étape du Tour de San Juan et l’affaire a d’ores et déjà été classée sans suite. Il ne sera pas exclu de la course mais pourrait tout de même être puni en interne par son équipe.

« Elle s’est un peu penchée vers l’avant pour prendre la pose, et dans un moment stupide, j’ai fait un mouvement stupide. Je le regrette profondément. Je veux être clair : je ne l’ai pas touchée. Je ne l’ai pas touchée, ni avec ma main, ni avec mes jambes. Je ne suis pas un idiot, mais j’ai fait une erreur stupide dont je suis désolé. Mais je ne suis pas allé plus loin. Ce n’était pas la meilleure blague de ma vie. Nous avons pris nos vélos, nous sommes rentrés à l’hôtel. Pour moi, c’était tout.

Je me sens un peu traité comme un criminel, je sens que les choses ont échappé à mon contrôle, et c’est un moment difficile aussi pour moi, ma femme et mes enfants. J’aimerais m’excuser auprès de cette femme, cela n’arrivera plus. Je voudrais aussi m’excuser auprès des Argentins, auprès de l’organisation de la course, auprès de mes équipiers, et de tous ceux qui se sont sentis offensés par mon geste. Je ne peux que promettre que ce genre de chose n’arrivera plus jamais. Je suis humain, j’ai fait une erreur. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


4 + 1 =