Floris Gerts viré de l’équipe Tarteletto-Isorex

Le Néerlandais Floris Gerts s’est fait licencier par son équipe Tarteletto-Isorex. Le coureur de 27 ans est accusé d’avoir insulté ses dirigeants sur WhatsApp lors du Tour de Wallonie la semaine dernière et de pas avoir suivi les ordres de sa formation. « C’étaient des gros mots. Je n’ai pas vécu cela en 16 ans. Nous avons été décents de le laisser terminer le Tour de Wallonie. Tous les directeurs sportifs de l’équipe ont indiqué qu’ils ne voulaient plus travailler avec lui. L’UCI et la KBWB (Fédération belge de cyclisme) sont d’accord avec nous à 100 %. » a déclaré Peter Bauwens, le manager de l’équipe, à Wielerflits.

Il y aurait également eu des frictions dans le passé avec le matériel utilisé. Selon Gerts, on lui avait promis un vélo professionnel par contrat, mais en réalité, on lui a donné un vélo avec des pièces usées. « Il a eu 6 vélos différents et aucun des vélos n’était bon, a réfuté Bauwens. Est-ce alors le vélo ou les jambes et la tête du cycliste qui comptent ? »

Floris Gerts a quant à lui nié les allégations de Bauwens et a décidé de demander de l’aide au syndicat des coureurs, le CPA. « Je ne sais pas de quoi il parle. Je peux publier ces conversations WhatsApp. Lors du Tour de Wallonie, je pouvais commencer avec un plateau usé ou rentrer chez moi. Bauwens a, à plusieurs reprises, manqué à ses engagements et le licenciement est injustifié. Il n’y avait tout simplement aucune raison valable de me renvoyer. Je suis soutenu par le CPA et j’attends les conséquences légales. Je suis très déçu de la situation. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 1 =