Un entraîneur se suicide suite au contrôle positif de son coureur

Un entraîneur de cyclisme, Eddy V. (le nom n’a pas été entièrement divulgué), s’est suicidé mercredi dernier suite au contrôle positif de son coureur Fabio Verberckmoes. Ce dernier a été contrôlé positif à la cortisone le 18 décembre dernier lors du cyclo-cross d’Oleye, où il avait pris la deuxième place. Eddy V. n’a pas laissé de message et n’a donc pas confirmé s’il était impliqué ou non dans le contrôle positif de son coureur.

Selon la famille de Fabio Verberckmoes, le coach serait impliqué dans cette affaire de dopage :

« Fabio a eu un nouvel entraîneur début décembre (2016). C’était quelqu’un en dehors de l’équipe, qui a passé plus de quatre mois pour devenir son entraîneur. Trois jours avant la course d’Oleye, où Fabio a été pris, l’entraîneur est venu le chercher à la maison, pour le préparer pour une première « injection de vitamines ». Je lui ai demandé si c’était autorisé mais il a rejeté mes préoccupations. ‘Pas d’inquiétude Phil. J’ai fait ça tellement de fois.’ m’a t-il dit, alors que Fabio montait dans sa voiture.

J’avais confiance en son nouveau coach. Personne ne pensait une seconde qu’il dopait Fabio. Comme mon fils, je suis complètement choqué. Maintenant, nous pouvons seulement attendre que la commission de la Fédération nous appelle pour une audience. » a déclaré Philippe Verberckmoes, le père de Fabio, au Het Laatste Nieuws.

Fabio Verberckmoes risque une suspension de 4 ans.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur Un entraîneur se suicide suite au contrôle positif de son coureur

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


26 + = 28