Bradley Wiggins ne sera pas poursuivi

L’agence antidopage britannique (UKAD) a annoncé mercredi ne pas avoir suffisamment de preuves pour poursuivre Bradley Wiggins, son équipe Sky et la Fédération britannique dans l’affaire du colis suspect. Aucune charge ne sera donc retenue contre l’ancien coureur britannique, son équipe et sa fédération.

« Aucune plainte antidopage ne sera déposée concernant le colis suite à cette enquête, et toutes les parties intéressées en ont été informées. Cela restera le cas à moins que de nouvelles preuves matérielles ne soient révélées. L’enquête de l’UKAD a été particulièrement difficile compte tenu du manque de dossiers médicaux contemporains. » a révélé l’UKAD dans un communiqué.

Bradley Wiggins, quant à lui, a montré son amertume envers cette enquête et a avoué que lui et sa famille avaient vécu un enfer : « Dire que je suis déçu de certains propos de l’UKAD ce matin est en dessous de la réalité. Aucune preuve n’existe pour m’accuser et dans d’autres circonstances, il aurait été conclu sans réserve à mon innocence. Le temps de l’enquête a été un enfer sur terre, pour moi et ma famille. Par moments, ce n’était pas moins qu’une malveillante chasse aux sorcières. Le temps pris pour arriver à cette conclusion a causé des dégâts personnels. Surtout que les enquêteurs semblaient plus se fonder sur les gros titres des journaux que sur des informations sérieuses. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 1 =