Ballan : « Le prix à payer est trop élevé »

Alessandro Ballan a été suspendu 2 ans par le CONI pour avoir violé le règlement de l’Agence mondiale antidopage (AMA) à la suite d’une transfusion sanguine qu’il avait effectué en 2009.

L’Italien est revenu sur cette décision, qu’il trouve bien trop sévère. « Je m’attendais à plus de compréhension des juges. J’ai fait une petite erreur et j’ai été négligent. Mais le prix à payer est trop élevé » a déclaré l’ancien champion du monde.

Alessandro Ballon s’est défendu en expliquant qu’il avait suivi une thérapie à l’ozone pour soigner une toxoplasmose : « Je suis passé par une thérapie d’ozone quand j’étais malade et loin du cyclisme. J’ai été hospitalisé et mes valeurs étaient au plus bas, avec une hépatite aiguë due au cytomégalovirus. Et en ce qui concerne mon passeport biologique, il n’y avait pas de problème. Je n’ai jamais été suspecté. J’étais complètement à plat. Il était difficile de marcher, de monter les escaliers, et en particulier de faire du vélo. »

Suite à l’annonce de cette suspension, Alessandro Ballan s’est fait virer par son équipe BMC Racing, avec laquelle il courrait depuis 2010. « Les règles sont comme ça. Mais Jim Ochowicz m’a appelé pour me dire qu’il me soutenait. BMC est une grande équipe. Cet hiver, je me suis bien préparé. J’aurais dû reprendre au Tour de San Luis, mais à cause du jugement, j’avais repoussé ma reprise au Tour de Dubaï. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


31 + = 37