L’arbitrage vidéo arrive dans le cyclisme en 2018

L’affaire Peter Sagan sur le dernier Tour de France aura eu de nombreuses conséquences sur le monde du cyclisme. En effet, suite à cet incident, l’Union Cycliste Internationale a décidé de mettre en place un arbitre vidéo sur les Grands Tours, les championnats du monde et les grandes classiques (excepté le Tour de Lombardie) à partir de la saison prochaine. Quatre arbitres vidéo ont été choisi en France, en Espagne, en Italie et en Belgique. Cet arbitre aura le même pouvoir que le jury des commissaires et pourra donc attribuer des sanctions après les arrivées.

« Il pourra voir toutes les images filmées par le réalisateur, pas seulement celle qui ont été diffusées à la télévision. S’il voit une irrégularité, il pourra demander toutes les images qu’il souhaite, et le président du jury des commissaires pourra procéder à une exclusion immédiate. L’UCI va désormais demander aux chaînes de télévision s’il est possible de placer plus de caméras dans la zone d’arrivée. Cela pourra également servir si un coureur passe alors que le feu d’un passage à niveau est rouge, ou s’il s’accroche à une voiture. Contrairement à l’arbitre vidéo dans le football, l’arbitre vidéo du cyclisme prendra des décisions réelles. Le commissaire aura une lourde influence dans la décision finale. » a déclaré Guy Dobbelaere, un commissaire, au Het Nieuwsblad.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 56 = 63